Rechercher
Rechercher

Liban

Sit-in devant le ministère de l'Economie pour protester contre la hausse des prix

Sit-in devant le ministère de l’Économie à Beyrouth, le 13 mai 2020. Photo João Sousa

Un petit nombre de manifestants se sont réunis mercredi à midi devant le ministère de l'Economie et du Commerce, pour protester contre la hausse des prix des marchandises et des denrées alimentaires, alors que le Liban subit les affres d'une crise économique inédite et connaît une inflation galopante depuis près de neuf mois.

Les manifestants ont appelé le ministère à "assumer son rôle en contrôlant et sanctionnant les commerçants avides qui profitent de leur situation de monopole pour exploiter les personnes à revenu limité". Ils ont demandé aux responsables à tous les niveaux de s'attaquer au problème de la hausse des prix des biens de première nécessité, "car les citoyens n'en peuvent plus de cette injustice". 

Mardi, l’Association des consommateurs libanais a appelé le ministre de l’Économie et du Commerce Raoul Nehmé à mettre un terme au "monopole" des grands importateurs de biens de consommation, responsables selon elle de "l’augmentation folle" des prix dans le pays. Depuis mars dernier, Raoul Nehmé avait annoncé l’élaboration d’un projet de loi sur la concurrence ciblant le pouvoir des cartels et un second permettant au ministère d’étendre ses prérogatives pour la protection du consommateur.

L'économie libanaise, qui traverse sa plus grave crise en trente ans, est sujette à une inflation galopante, tandis que la monnaie nationale, officiellement indexée au dollar, se déprécie à grande vitesse par rapport au billet vert sur les marchés parallèles, impactant profondément le pouvoir d'achat des Libanais. 

Un sit-in similaire à celui de mercredi avait eu lieu, également devant le siège du ministère de l'Economie, le 10 mai. Il avait été émaillé de violences entre forces de l'ordre et protestataires. 


Un petit nombre de manifestants se sont réunis mercredi à midi devant le ministère de l'Economie et du Commerce, pour protester contre la hausse des prix des marchandises et des denrées alimentaires, alors que le Liban subit les affres d'une crise économique inédite et connaît une inflation galopante depuis près de neuf mois.

Les manifestants ont appelé le ministère à...