Rechercher
Rechercher

Société - Crise

Étudiants à l’étranger : les frais universitaires et les loyers seront transférés, assure Salim Sfeir

Le président de l’Association des banques du Liban, Salim Sfeir, a assuré hier que les banques allaient continuer à transférer les fonds correspondant aux frais universitaires et aux loyers à destination des étudiants libanais à l’étranger, lors d’une réunion ministérielle consacrée à cette question au Grand Sérail présidée par le Premier ministre Hassane Diab.La réunion s’est tenue en présence des ministres des Finances Ghazi Wazni, de la Justice Marie-Claude Najm, du Développement administratif et de l’Environnement Damien Kattar, et de l’Industrie Imad Hoballah.

Durant l’entretien, M. Sfeir a indiqué que les banques continueraient les transferts aux étudiants pour couvrir leurs frais universitaires et leurs loyers, notant que les parents devraient présenter à la banque les documents requis dans ce contexte.

La semaine dernière, la porte-parole du gouvernement Manal Abdel Samad avait rappelé aux banques leur « engagement » concernant la facilitation des transferts à destination des étudiants libanais se trouvant à l’étranger, dans un contexte de restrictions mises en place par les établissements bancaires.

Dans ce cadre, la juge des référés du Metn, Rania Rahmé, a ordonné à la branche de la Byblos Bank à Bourj Hammoud d’autoriser le transfert d’environ 9 000 euros pour régler le premier versement des frais de scolarité d’un étudiant à l’École des hautes études commerciales (HEC) de Paris devant être payé avant le 15 mai, sous peine d’une amende de 9 millions de livres libanaises par jour de retard.

Ce dossier avait fait l’objet, la semaine dernière, d’un échange de tweets entre M. Sfeir et le coordinateur spécial de l’ONU au Liban, Jan Kubis.

Par ailleurs, le chef du gouvernement a rencontré hier l’ambassadrice des États-Unis au Liban, Dorothy Shea. Les discussions ont porté sur le plan de redressement et de relance présenté par le gouvernement pour faire face à la plus grave crise économique et financière que traverse le Liban depuis 30 ans.

Le président de l’Association des banques du Liban, Salim Sfeir, a assuré hier que les banques allaient continuer à transférer les fonds correspondant aux frais universitaires et aux loyers à destination des étudiants libanais à l’étranger, lors d’une réunion ministérielle consacrée à cette question au Grand Sérail présidée par le Premier ministre Hassane Diab.La réunion...
commentaires (0)

Commentaires (0)

Retour en haut