Rechercher
Rechercher

Politique - Liban

Interdiction du Hezbollah en Allemagne : Hitti convoque l'ambassadeur allemand

La décision de Berlin "ne signifie pas que le Hezbollah est classé organisation terroriste, mais elle interdit ses activités sur le territoire allemand", explique Georg Birgelen, cité par l'Ani.

Le ministre libanais des Affaires étrangères, Nassif Hitti. Photo d'archives Ani

Le ministre libanais des Affaires étrangères, Nassif Hitti, a convoqué mardi l'ambassadeur allemand au Liban, Georg Birgelen, afin de lui demander des éclaircissements au sujet de la décision de Berlin, la semaine dernière, d'interdire toutes les activités du Hezbollah en Allemagne.

Selon l'Agence nationale d'information (Ani, officielle), le diplomate allemand a affirmé que "la décision avait été prise depuis un moment et est entrée en vigueur récemment". L'ambassadeur a également affirmé avoir informé "certains responsables" libanais de la teneur de la décision. "Cette décision ne signifie pas que le Hezbollah est classé organisation terroriste, mais elle interdit ses activités sur le territoire allemand", a encore affirmé M. Birgelen, selon l'Ani.
Pour sa part, Nassif Hitti a rappelé "la position de principe du Liban selon laquelle le Hezbollah est une composante politique essentielle du pays et représente une grande tranche de la population libanaise, tout en étant membre du Parlement".

Lire aussi

Interdiction du Hezbollah : pour l'Iran, Berlin cherche à réparer sa "dette" envers Israël

Jeudi dernier, le ministère allemand de l'Intérieur avait annoncé avoir "interdit l'activité de l'organisation terroriste chiite Hezbollah en Allemagne". Le même jour, "plusieurs actions de police étaient menées dans diverses régions" d'Allemagne, contre des établissements liés au mouvement, avait alors indiqué un porte-parole du ministère. Selon les médias allemands Spiegel et Bild, il s'agit de mosquées à Berlin, Brême et Münster ainsi que d'un "centre pour émigrés libanais" à Dortmund.

Lundi, le chef du Hezbollah, Hassan Nasrallah, a démenti toute activité de son parti en Allemagne. Selon lui, la décision de Berlin est une décision "politique", qui reflète une "soumission à la volonté américaine et vise à satisfaire Israël". Hassan Nasrallah a également dit s'attendre à ce que "d'autres pays européens prennent des décisions similaires" à l'avenir. 

Lire aussi

Interdiction du Hezbollah en Allemagne : le cheikh Kabalan appelle la diaspora libanaise à "s'opposer à cette décision"

Jusque-là, seules les activités de la branche militaire du Hezbollah, considérée comme un mouvement terroriste par tous les pays de l'Union européenne, étaient bannies en Allemagne, mais pas celles de sa branche politique qui organise notamment des manifestations ou actions anti-israéliennes régulières. En mars 2019, le Royaume-Uni avait inscrit le Hezbollah dans son intégralité sur sa liste terroriste avant d'étendre en janvier le gel de ses avoirs à sa branche politique.


Le ministre libanais des Affaires étrangères, Nassif Hitti, a convoqué mardi l'ambassadeur allemand au Liban, Georg Birgelen, afin de lui demander des éclaircissements au sujet de la décision de Berlin, la semaine dernière, d'interdire toutes les activités du Hezbollah en Allemagne.Selon l'Agence nationale d'information (Ani, officielle), le diplomate allemand a affirmé que "la décision...

commentaires (10)

Hiitti, est rien, il suit les ordres du Hezbollah....comme le président et l'actuel premier ministre et tout le gouvernement... rien de rien

Jack Gardner

21 h 29, le 05 mai 2020

Tous les commentaires

Commentaires (10)

  • Hiitti, est rien, il suit les ordres du Hezbollah....comme le président et l'actuel premier ministre et tout le gouvernement... rien de rien

    Jack Gardner

    21 h 29, le 05 mai 2020

  • Heureusement que nos ministres savent comment expliquer les choses : notre ministre des affaires d'autrui a bien expliquer à l'ambassadeur allemand l'erreur que les allemands ont fait quand ils ont monté tout un état, tout un pays autour des bureaux du hezb!! Walaw! les allemands auraient dû tout au début consulter le hezb pour savoir s'ill s'y oppose. Quand même! Pas grave et il ne sera pas le premier à devoir donner des leçons au monde. On se souvient de son prédécesseur au ministère des affaires bizzares qui s'était porté volontaire pour expliquer au monde entier comment gérer une économie défaillante. Allah yikoun toujours with us!

    Wlek Sanferlou

    21 h 26, le 05 mai 2020

  • L'affaire du Hezbollah pro-iranien et l'Allemagne ne concerne pas l'Etat libanais. C'est à Téhéran de convoquer l'ambassadeur d'Allemagne à Téhéran . Le geste de Nassif Hirri est une grave erreur diplomatique avec l'Allemagne un pays ami.

    Honneur et Patrie

    20 h 04, le 05 mai 2020

  • Que le Hezb soit une composante du tissus social et politique libanais ne fait pas de doute. D’où le problème... voulons nous nous associer à ce parti honni par la communauté internationale (a l’exception de la Russie, de l’Iran et du Venezuela) ou souhaitons nous un axe de progrès et récupérer une respectabilité internationale? Monsieur le Ministre nous pousse dans une direction, mais je ne suis pas sûr que ce soit un consensus national.

    Bachir Karim

    19 h 33, le 05 mai 2020

  • C'est arrivé avec moi on peut pas envoyer d'argent par banque si un ami ou un parent a besoin on vous dit que le Liban est sur la liste noire, merci Hezbollah

    Eleni Caridopoulou

    18 h 07, le 05 mai 2020

  • Une grande tranche de la population Libanaise auriez -vous dit ? A t on accordé des naturalisations ces temps derniers car je ne vois pas de Libanais qui vous accorde encore un crédit et surtout pour le Hezbollah qui a réussi à Afghaniser le Liban Nous sommes des parias dans le monde entier. A croire que dès le départ on s’était trompé sur l’appellation Ta liban tout simplement ! Voyons

    PHENICIA

    16 h 16, le 05 mai 2020

  • Nous...on se dit une chose...si les activités du Hezbollah en Allemagne étaient si correctes que cela...pourquoi les autorités allemandes les ont-elles interdites ? Juste comme cela...une lubie...pour remplir des moments de vide...??? Irène Saïd

    Irene Said

    14 h 45, le 05 mai 2020

  • HITTI AURAIT MIEUX FAIT DE NE PAS OUVRIR LA BOUCHE. CA NOUS SUFFIT TOUS LES MAUX DU LIBAN A CAUSE DE LA MILICE IRANIENNE.

    SPECIALE RUBRIQUE+NO CENSURE=REABONNEMENT+SOUTIEN.

    14 h 28, le 05 mai 2020

  • Bravo l’Allemagne!

    LeRougeEtLeNoir

    13 h 08, le 05 mai 2020

  • Je cite : """Pour sa part, Nassif Hitti a rappelé "la position de principe du Liban selon laquelle le Hezbollah est une composante politique essentielle du pays et représente une grande tranche de la population libanaise, tout en étant membre du Parlement"."""............................................. C’est l’Etat libanais qui vole au secours du Hezb, incontournable sur l’échiquier libanais ! Qui de la nombreuse communauté chiite en Allemagne, ou des aides au développement de l’Allemagne, apporte le plus au Liban ? Où se trouve l’intérêt des Libanais, pendant une crise sans précédent, de croiser le fer avec une puissance économique ? Je ne veux rien dire de la réputation de mes compatriotes à Berlin, ville que je connais très bien, mais des médias s’en chargent régulièrement................

    L'ARCHIPEL LIBANAIS

    12 h 48, le 05 mai 2020

Retour en haut