Rechercher
Rechercher

Culture - Questionnaire du temps retrouvé

Joe Kodeih : J’ai creusé, c’est le désert de Gobi !

Il n’est peut-être pas confiné dans les montagnes du nord de l’Inde, mais il y est sûrement dans son esprit. Dans sa maison à Beyrouth, le comédien, metteur en scène et auteur affirme se nourrir de slow food, de textes spirituels hindous et de chanvre. En tuxedo ! Cherchez le second degré...

Joe Kodeih, un papa poule mais cool. Photo DR

Qu’est-ce qui vous manque le plus dans ce confinement forcé ?

Ma femme !

Qu’est-ce qui vous réjouit le plus ?

Ma famille.

Ou auriez-vous aimé être confiné, à part chez vous ?

Dans les montagnes du nord de l’Inde peut-être.

Avec quel chanteur ou musicien auriez-vous aimé vous confiner ?

Zein el-Omr !

Quel est votre look vestimentaire du confinement ?

Tuxedo !

Êtes-vous télétravail ou télé tout court ?

Le théâtre me manque, les spectateurs, les discussions, les acteurs, la scène… où l’on n’a pas à utiliser un écran !

Dans la même série

Ziyad Makhoul : Je me parfume désormais au Dettol

Chauve-souris/pangolin ou complot international ?

Je n’y pense même pas. Les circonstances nous suffisent.

Fin du monde ou début d’une ère nouvelle ?

Le « Kali Yuga » ou la nouvelle ère de Kali chez les Hindous est une sorte de renouveau après une destruction totale.

Je suis sûr que l’humanité ne pourra pas continuer selon les critères sauvages d’un capitalisme injuste. J’adore comment les animaux sont en train de reconquérir les villes… alors qu’au Liban le soi-disant gouvernement essaie de faire passer des lois loufoques pour détruire ce qui reste de notre patrimoine.

Junk food ou sport dans le salon ?

Slow food et boxe ! L’utile à l’agréable !

Vinaigre blanc ou eau de Javel ?

Chanvre indien !

Médias traditionnels ou réseaux sociaux ?

Castor et Pollux !

Dans la même série

Janane Mallat : Ne rien faire, c’est extraordinaire

Vous êtes-vous découvert un nouveau talent ou un nouveau penchant ?

J’ai creusé ! C’est le désert de Gobi !

Quelle est votre success story en matière de cuisine ? Et le flop absolu ?

Labné mkaazlé et champignons à l’italienne. Ça a réussi après de longs essais. Les amis auxquels j’en ai envoyé étaient ravis.

Quel film mettez-vous dans un tiroir fermé à double tour ?

Jennez el-Kharouf d’Émile Aouad ! C’est un court-métrage que j’adore. Je ne rate pas une occasion de le montrer à des amis ou à mes étudiants.

J’espère qu’il réalisera un autre film après ce long confinement.

Quel livre avez-vous envie de jeter par la fenêtre ?

Tous les ouvrages qui se veulent « religieux » et qui prêchent le refus d’autrui.

Un film classique que vous aimeriez (re)voir maintenant ?

On en projette plein sur le seul mur blanc à l’intérieur de notre maison. Le dernier était la trilogie de Kieslowski Bleu, blanc, rouge.

Qu’est-ce qui vous fait encore rire ?

Pleurer ? La politique libanaise.

Une qualité à prendre et un défaut à laisser avec cette pandémie ?

La fourmi… La cigale !

Un seul mot pour décrire votre état d’esprit ?

Thaoura !

Quelle est la dernière chose à laquelle vous pensez le soir avant de vous coucher ?

Le petit Jésus !

Quelle est la première chose que vous ferez à la fin de la pandémie?

Thaoura !


Qu’est-ce qui vous manque le plus dans ce confinement forcé ? Ma femme ! Qu’est-ce qui vous réjouit le plus ? Ma famille.Ou auriez-vous aimé être confiné, à part chez vous ? Dans les montagnes du nord de l’Inde peut-être.Avec quel chanteur ou musicien auriez-vous aimé vous confiner ? Zein el-Omr ! Quel est votre look vestimentaire du confinement ? Tuxedo ! Êtes-vous télétravail...

commentaires (1)

Excellent et bon courage!! Thawra,...avec un p'tit café!

Wlek Sanferlou

01 h 59, le 04 mai 2020

Tous les commentaires

Commentaires (1)

  • Excellent et bon courage!! Thawra,...avec un p'tit café!

    Wlek Sanferlou

    01 h 59, le 04 mai 2020

Retour en haut