Rechercher
Rechercher

Politique - Sécurité

L'Allemagne désigne le Hezbollah dans son intégralité comme organisation terroriste

Israël se félicite de la décision.


Un policier allemand monte la garde devant le centre El-Irschad à Berlin, le 30 avril 2020, après que l'Allemagne a désigné le Hezbollah comme organisation terroriste. Photo REUTERS/Hannibal Hanschke

Le gouvernement allemand a annoncé jeudi l'interdiction totale sur son territoire des activités du Hezbollah, réclamée avec vigueur par les Etats-Unis et Israël, et ordonné des perquisitions dans plusieurs mosquées.

Jusqu'à présent seules les activités de la branche militaire du Hezbollah, considérée comme un mouvement terroriste par tous les pays de l'Union européenne, étaient bannies, mais pas celles de sa branche politique qui organise notamment des manifestations ou actions anti-israéliennes régulières.
Le ministre de l'Intérieur Horst Seehofer "a interdit aujourd'hui l'activité de l'organisation terroriste chiite Hezbollah en Allemagne", a annoncé l'un de ses porte-parole, Steve Alter, sur Twitter. "Depuis l'aube plusieurs actions de police sont menées dans diverses régions", contre des établissements liés au mouvement, a ajouté le porte-parole.

Policiers cagoulés
Il s'agit notamment de la mosquée Al-Irschad à Berlin, a constaté un journaliste de l'AFP, où une quinzaine de véhicules de police étaient stationnés à proximité et où l'on pouvait voir des policiers la tête couverte de cagoules noires entrer et sortir de l'édifice.
Des actions ont aussi été menées à Brême dans le nord du pays et à Münster ainsi que dans un "centre pour émigrés libanais" à Dortmund dans l'ouest de l'Allemagne, selon les médias allemands Bild et Spiegel. Plusieurs centaines de policiers au total ont été mobilisés. 


Lire aussi

Que signifie la décision britannique de proscrire le Hezbollah dans son intégralité ?


"Le Hezbollah est une organisation terroriste qui a commis un grand nombre d'attentats et d'enlèvements dans le monde", a justifié le ministre allemand de l'Intérieur dans le quotidien Bild. "Ses activités illégales et la préparation de ses attentats se déroulent aussi sur le sol allemand", a ajouté Horst Seehofer.

Le Hezbollah "remet en question le droit à l'existence d'Israël et appelle souvent à sa destruction par la violence", alors que l'Etat allemand depuis la Deuxième guerre mondiale s'est fixé comme priorité de défendre l'Etat hébreu, a-t-il encore dit.
Le Hezbollah est non seulement l'ennemi juré déclaré de l'Etat hébreu et un allié clé de l'Iran et du régime de Damas. Il est aussi un acteur politique majeur au Liban. Le "parti de Dieu" a été créé en 1982 à l'initiative des Gardiens de la Révolution iraniens, dans la foulée de l'invasion israélienne du Liban. Son combat contre Israël, couplé à un solide réseau d'aides sociales, a rendu le parti très populaire au Liban, notamment au sein de la communauté chiite du pays (30% de la population).

Israël se félicite
En Allemagne, les autorités évaluent à un millier environ le nombre de ses membres, que le Renseignement intérieur accuse d'organiser des collectes de soutien, de recruter des sympathisants et d'organiser des manifestations appelant à la destruction d'Israël.

Lire aussi

Le Royaume-Uni gèle les avoirs du Hezbollah


Le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu a salué cette décision affirmant que "tous les pays épris de paix devraient rejeter les organisations terroristes et ne leur fournir aucune assistance directe ou indirecte", selon un communiqué de son bureau.

"Il s'agit d'une décision très importante, d'une étape importante et significative dans la lutte globale conte le terrorisme", a déclaré le chef de la diplomatie israélienne Israel Katz, en exprimant sa "profonde gratitude" au gouvernement allemand. "Je suis convaincu que plusieurs gouvernements au Moyen-Orient ainsi que des milliers de victimes de la terreur du Hezbollah se félicitent de cette décision", a ajouté le ministre israélien, en exhortant les "autres pays européens" et l'UE à emboîter le pas à l'Allemagne.

L'ambassadeur des Etats-Unis en Allemagne, également directeur par intérim du Renseignement américain, Richard Grenell, a pour sa part "applaudi" l'interdiction et jugé que le "Hezbollah ne peut être autorisé à utiliser l'Europe comme refuge pour soutenir le terrorisme en Syrie et dans tout le Moyen-orient". Dans une déclaration transmise à l'AFP, M. Grenell a aussi "appelé les autres Etats de l'Union européenne à prendre des mesures similaires" et à "interdire le Hezbollah dans son intégralité".


Le gouvernement allemand a annoncé jeudi l'interdiction totale sur son territoire des activités du Hezbollah, réclamée avec vigueur par les Etats-Unis et Israël, et ordonné des perquisitions dans plusieurs mosquées.Jusqu'à présent seules les activités de la branche militaire du Hezbollah, considérée comme un mouvement terroriste par tous les pays de l'Union européenne, étaient...

commentaires (10)

Déjà pour adhérer à un parti qui s'appelle "parti de dieu" ça démontre quelques pathologies, non?

Je partage mon avis

20 h 27, le 30 avril 2020

Tous les commentaires

Commentaires (10)

  • Déjà pour adhérer à un parti qui s'appelle "parti de dieu" ça démontre quelques pathologies, non?

    Je partage mon avis

    20 h 27, le 30 avril 2020

  • Quelle réputation pour le Liban !!

    Eleni Caridopoulou

    17 h 01, le 30 avril 2020

  • Ils en ont mis du temps pour arriver à cette conclusion. Tant que les victimes de leurs actions se limitaient aux libanais personne ne bronchait maintenant qu’ils se rebiffent contre les pays qui les ont accueilli ils réalisent leur nuisance et leur capacité à perturber un pays où qu’ils se trouvent. Ils importent leur violence partout où ils passent et ternissent la réputation des immigrés libanais. Honte à eux qui ne prêchent que la mort et ce depuis des lieux de culte qui sont sensés être un lieu de recueil, d’entraide et de prêche de l’amour de l’autre.

    Sissi zayyat

    12 h 06, le 30 avril 2020

  • On accable Saleme ensuite un tel ou un tel et c est vrai que koulloun c est koulloun mais à quoi cela peut nous mener si nous ne réglons pas d’abord nos relations avec le monde . Et cela démarre par le Hezbollah qui détruit ce pays jour après jour le rendant exsangue! N’avez vous pas pitié de votre pays ?Parti de Dieu ? Nous allons devenir des zombies sur cette terre et vous vous en fichez complètement!

    PHENICIA

    11 h 20, le 30 avril 2020

  • c est un show...le Monde boycotte, et toutes les organisations antigouvernementales sont toujours la...et pourquoi ce groupe doit exister en Allemagne?!

    Marie Claude

    10 h 52, le 30 avril 2020

  • Bonne nouvelle ! Que tout le monde en fasse autant ! Faire une distinction entre branches politique et militaire relève d'une rare hypocrisie.

    Yves Prevost

    10 h 20, le 30 avril 2020

  • Bravo !, Yalla bon débarras ! le Hezb est le seul et VRAIS responsable de notre situation économique !. qu'il fasse leur guerre ou leur resistance, peut importe, mais le peuple à commencer a les maudire dès qu'ils nous ont fermer les robinets de financement des pays arabes.

    Aboumatta

    10 h 16, le 30 avril 2020

  • AILE POLITIQUE ET AILE MILITAIRE ETAIT DE LA MASCARADE NEE DANS LES BOITES FRANCAISES.

    L,EXPRESSION DE LA LIBRE ANALYSE

    09 h 27, le 30 avril 2020

  • Si le "parti de Dieu" est mis à l'index par toutes ces puissances successives, la communauté internationale suivra le mouvement... peut on, décemment, penser que ce "parti" a raison envers et contre tous?

    C…

    09 h 27, le 30 avril 2020

  • Comment ça ? Le Hezb est terroriste ? C’est également un mouvement de bienfaisance que la presse mondiale a vanté sa gestion dans la lutte contre le corona au Liban, autant efficace qu’allemande. Il faut voir ce coup de bâton à l’adresse de la communauté libanaise à Berlin dont une bonne partie est chiite, et dont quelques têtes chaudes se livrent à des activités ''XY''… Pour le reste, le Hezb ne craint personne… UND VIELE GRÜßE FÜR ALLES IN BERLIN........

    L'ARCHIPEL LIBANAIS

    09 h 18, le 30 avril 2020

Retour en haut