Rechercher
Rechercher

Liban

Pour Berry, toute décision sur les eurobonds doit être « nationale »

Le chef du Parlement, Nabih Berry, a jugé, lors de sa rencontre hebdomadaire avec des députés, que « la décision qu’il convient de prendre au sujet (du remboursement) des eurobonds doit être une décision nationale », dans des propos rapportés par le député Ali Bazzi.

Selon ce dernier, le chef du Parlement a affirmé qu’une telle décision ne doit pas être « soumise à la surenchère ou aux dissensions ». Nabih Berry a ajouté que les « dépôts des gens sont la chose la plus sacrée » et le fruit de « leur labeur ».

Après la réunion, M. Berry a reçu le ministre des Finances, Ghazi Wazni, et le président de la commission parlementaire des Finances, Ibrahim Kanaan. À l’issue de la rencontre, M. Kanaan a fait écho aux propos du président du Parlement, affirmant que les eurobonds et l’argent public « ne doivent pas devenir des sujets de disputes politiques ». Il a appelé à une « réflexion nationale » à ce sujet, affirmant qu’il « soutient le gouvernement concernant le dossier des négociations sur les échéances financières du Liban et nul ne doit parler d’une quelconque décision avant que les négociations n’aient abouti ».



Le chef du Parlement, Nabih Berry, a jugé, lors de sa rencontre hebdomadaire avec des députés, que « la décision qu’il convient de prendre au sujet (du remboursement) des eurobonds doit être une décision nationale », dans des propos rapportés par le député Ali Bazzi.Selon ce dernier, le chef du Parlement a affirmé qu’une telle décision ne doit pas être « soumise...

commentaires (0)

Commentaires (0)

Retour en haut