Rechercher
Rechercher

Liban

L'ambassadeur russe insiste sur la "cohésion" de la société libanaise

L'ambassadeur de Russie à Beyrouth, Alexander Zasypkin. Photo Ani

L'ambassadeur de Russie au Liban, Alexander Zasypkin, a insisté vendredi sur l'importance de la cohésion de la société libanaise, alors que le pays traverse sa plus grave crise économique depuis la fin de la guerre civile, il y a 30 ans.

"Le nouveau gouvernement doit travailler à accomplir des réalisations", a déclaré M. Zasypkin qui s'est recueilli devant les tombes de Rafic Hariri et de ses compagnons, dans le centre-ville de Beyrouth, en ce 15ème anniversaire de l'assassinat de l'ex-Premier ministre. "Il faut préserver la cohésion de la société libanaise, savoir se remémorer le passé et regarder vers le futur", a-t-il ajouté.

Rafic Hariri a été tué le 14 février 2005 lorsqu'un kamikaze a fait exploser une camionnette bourrée d'explosifs au passage de son convoi blindé sur le front de mer de Beyrouth. L'attaque a coûté la vie à 21 autres personnes et a fait quelque 226 blessés.

Cette année, et pour la première fois en 15 ans, les commémorations organisées par son fils, Saad Hariri, se tiendront à la Maison du Centre, et non au Seaside Arena, l'ex-Biel, comme les années précédentes. L'ancien Premier ministre avait indiqué avoir pris cette décision "parce que certaines personnes manipulent la rue". "C'est un message envoyé à ceux qui veulent essayer de fermer la Maison du Centre : celle-ci restera ouverte à tous", avait-il déclaré.


L'ambassadeur de Russie au Liban, Alexander Zasypkin, a insisté vendredi sur l'importance de la cohésion de la société libanaise, alors que le pays traverse sa plus grave crise économique depuis la fin de la guerre civile, il y a 30 ans.

"Le nouveau gouvernement doit travailler à accomplir des réalisations", a déclaré M. Zasypkin qui s'est recueilli devant les tombes de Rafic...