Rechercher
Rechercher

Dernières Infos

Afghanistan : Trump exige une réduction "importante" des violences des talibans avant des pourparlers

Photo REUTERS/Jonathan Ernst

Le président américain Donald Trump a exigé mercredi, lors d'un entretien avec son homologue afghan Ashraf Ghani, une réduction "importante" des violences imputées aux talibans en Afghanistan pour que puissent s'engager des pourparlers "significatifs" sur l'avenir du pays, a indiqué la Maison Blanche.

Lors de leur entretien à Davos, en marge du Forum économique mondial en Suisse, "le président Trump a réitéré la nécessité d'une réduction importante et durable des violences (exercées) par les talibans, ce qui faciliterait des négociations significatives pour l'avenir de l'Afghanistan", a indiqué la Maison Blanche.

Les talibans ont transmis aux Américains une offre de bref cessez-le feu - de sept à dix jours -, après plus de 18 ans de guerre, a-t-on appris en fin de semaine dernière.

Mais les Etats-Unis ont fait de la réduction de la violence un préalable à toute avancée sérieuse des négociations, en vue d'aboutir à un calendrier de retrait des troupes américaines et au lancement d'un dialogue intra-afghan.

"Nous sommes d'accord pour réduire nos activités militaires dans les jours précédant la signature d'un accord de paix avec les Etats-Unis", a affirmé Suhail Shaheeen, porte-parole des talibans, dans une interview publiée samedi par un quotidien pakistanais, se disant "optimiste" sur la possibilité d'une signature "au plus tard d'ici la fin du mois".

L'offre n'a pas fait l'objet d'une annonce publique et Washington n'a pas indiqué avoir reçu une proposition de la part des insurgés islamistes.

Les insurgés et les Etats-Unis étaient sur le point d'annoncer un accord en septembre lorsque Donald Trump avait brusquement déclaré le processus "mort", en invoquant la violence des talibans.

Les pourparlers avaient repris en décembre au Qatar, mais ils avaient été à nouveau suspendus quelques jours plus tard après une attaque revendiquée par les rebelles contre la base de Bagram, contrôlée par les Américains.


Le président américain Donald Trump a exigé mercredi, lors d'un entretien avec son homologue afghan Ashraf Ghani, une réduction "importante" des violences imputées aux talibans en Afghanistan pour que puissent s'engager des pourparlers "significatifs" sur l'avenir du pays, a indiqué la Maison Blanche.

Lors de leur entretien à Davos, en marge du Forum économique mondial en ...