Rechercher
Rechercher

Web-Culture

Quatorze musées de Paris donnent un accès numérique gratuit à 100 000 de leurs œuvres

Il est désormais possible d’obtenir en un clic une reproduction de toile ou de photographie issue des collections de ces institutions pour l’imprimer, s’en inspirer ou même en faire un fond d’écran !

De François Boucher à Pierre Bonnard en passant par Paul Cézanne et Amedeo Modigliani, quelques exemples d’œuvres disponibles sur le site de Paris Musées en « open content ». Photo DR

Paris Musées (parismuseescollections.paris.fr), qui regroupe 14 musées et sites de la Ville de Paris, a débuté depuis quelques jours la mise à disposition gratuite et sans restriction de plus de 100 000 reproductions numériques en haute définition des œuvres de leurs collections, afin de les faire mieux connaître.

Du Petit Palais à Carnavalet, du musée Cognacq-Jay au musée d’Art moderne de la Ville de Paris, cette opération d’« open content » vise à « favoriser l’augmentation de la visibilité des œuvres et la connaissance des collections en France et à l’étranger », a expliqué Paris Musées dans un communiqué.

Ces musées, contenant de nombreux trésors, souffrent de la notoriété des géants parisiens comme le Louvre, Orsay, le Grand Palais ou le centre Pompidou.

L’ouverture des données « garantit le libre accès et la réutilisation par tous de fichiers numériques, sans restriction technique, juridique ou financière, pour un usage commercial ou non », a précisé Paris Musées.

Atget ou Delacroix ?

Au-delà des 100 000 d’aujourd’hui, Paris Musées mettra de plus en plus d’images en accès libre au fur et à mesure de leur numérisation et de leur passage dans le domaine public.

Dans un premier temps, les reproductions d’œuvres en 2D qui ne sont pas soumises à droits sont disponibles en open content, les images soumises à droits restent en basse définition afin d’illustrer les fiches du site internet des collections. Les amateurs d’art pourront par exemple télécharger les œuvres des grands noms de la photographie (Atget, Blancard, Marville, Carjat...) ou de la peinture (Courbet, Delacroix, Rembrandt, Van Dyck...).

Il suffira à l’internaute d’aller sur le site des collections de Paris Musées et, par le biais de mots-clés – par exemple Petit Palais et Claude Monet –, d’afficher toutes les œuvres correspondantes, accompagnées de fiches telles des cartels, indiquant la date de réalisation, les matériaux utilisés, l’origine... Il suffira ensuite de télécharger l’image qu’il a choisie pour l’avoir en haute définition.

Chaque utilisateur récupérera, outre l’image et la notice de l’œuvre, une charte des bonnes pratiques, manière d’inviter chacun à citer la source et les informations sur l’œuvre.

« Si cette licence est déjà utilisée par des musées internationaux à l’instar du Rijksmuseum à Amsterdam ou du Metropolitan Museum à New York, Paris Musées est la première institution française parisienne à s’en emparer », souligne le communiqué.

Pour une mise en avant claire des reproductions des œuvres concernées, Paris Musées créera par ailleurs des expositions virtuelles spécifiques qui apporteront aux utilisateurs un maximum d’informations tout en les encourageant à « télécharger et réutiliser les images.

Sources : AFP et rédaction


Paris Musées (parismuseescollections.paris.fr), qui regroupe 14 musées et sites de la Ville de Paris, a débuté depuis quelques jours la mise à disposition gratuite et sans restriction de plus de 100 000 reproductions numériques en haute définition des œuvres de leurs collections, afin de les faire mieux connaître.

Du Petit Palais à Carnavalet, du musée Cognacq-Jay au...

commentaires (0)

Commentaires (0)