Rechercher
Rechercher

Dernières Infos - Liban

Le contestataire Georges Azzi a été déféré devant la justice, selon l'armée libanaise

Le contestataire Georges Azzi, arrêté lundi dans l'affaire de la mise à feu le week-end dernier d’un distributeur de billets à Zouk Mosbeh, a été déféré ce vendredi devant la justice, a indiqué dans la journée l'armée libanaise, alors que la famille du jeune protestataire de 24 était sans nouvelles de lui depuis son arrestation.

Jeudi soir, un autre activiste, Mohammad Srour, ayant participé à plusieurs rassemblements dans le Kesrouan, avait été arrêté par les services de renseignement de l'armée. Selon un communiqué de l'institution militaire, l'activiste est toujours interrogé.

Les deux individus ont reconnu, selon l'armée, être impliqués dans le jet d'un cocktail Molotov contre le bureau d'une formation politique à Jounieh qui a été incendié le 5 décembre, le jet de peinture rouge sur des agences bancaires et des distributeurs automatiques à Jounieh et à Zouk Mosbeh dans la nuit du 9 au 10 décembre, ainsi que dans le saccage de trois agences du Crédit libanais à Jounieh, Zouk Mosbeh et Kaslik et la mise à feu de distributeur de billets.

Depuis le 17 octobre, les manifestants libanais sont mobilisés pour réclamer la chute de toute la classe dirigeante, accusée de corruption et d'incompétence, ainsi que contre le système bancaire dans un contexte de contrôle des capitaux instaurées par les banques et de crise économique et financière.

Le contestataire Georges Azzi, arrêté lundi dans l'affaire de la mise à feu le week-end dernier d’un distributeur de billets à Zouk Mosbeh, a été déféré ce vendredi devant la justice, a indiqué dans la journée l'armée libanaise, alors que la famille du jeune protestataire de 24 était sans nouvelles de lui depuis son arrestation.Jeudi soir, un autre activiste, Mohammad Srour, ayant...