Rechercher
Rechercher

Dernières Infos

Sit-in nocturne devant le commissariat de Halba au Liban-Nord

Photo ANI

Une poignée de manifestants a organisé un sit-in nocturne devant le commissariat de police de Halba, au Liban-Nord, afin de réclamer la libération d'un homme arrêté après des échauffourées entre protestataires et forces de l'ordre, vendredi, dans une banque de la ville, rapporte dimanche l'Agence nationale d'information (Ani, officielle).

Les manifestants, qui sont restés sur place jusqu'à l'aube, réclament la libération de J. A., accusé d'avoir agressé les forces de sécurité lors d'un sit-in dans une branche de la BLOM Bank. Ils ont également bloqué la voie publique à l'aide de pneus brûlés. 

Les affrontements de vendredi à la BLOM Bank ont fait plusieurs blessés dans les deux camps. Les banques du Akkar ont depuis fermé leurs portes par crainte pour la sécurité de leurs employés. Dans un communiqué publié dimanche, la BLOM Bank a affirmé qu'un "groupe est entré par la force dans l'agence, sans que les forces de l'ordre ne puissent contrôler la situation". "Les clients et les employés ont été retenus en otages pendant de longues heures avant que les forces de sécurité n'interviennent (...)". 

Jeudi, premier jour ouvrable de l'année 2020, les manifestants avaient repris leur mobilisation contre le pouvoir politique, les administrations publiques et les banques, dans le cadre de la révolte populaire inédite déclenchée le 17 octobre 2019, alors que le pays est sans gouvernement depuis plus de deux mois.






Une poignée de manifestants a organisé un sit-in nocturne devant le commissariat de police de Halba, au Liban-Nord, afin de réclamer la libération d'un homme arrêté après des échauffourées entre protestataires et forces de l'ordre, vendredi, dans une banque de la ville, rapporte dimanche l'Agence nationale d'information (Ani, officielle).Les manifestants, qui sont restés sur place...