Ski alpin / Coupe du monde – Lake Louise (Canada)

L’incroyable retour de Dressen, Mayer conjure le sort en super-g

En remportant samedi (dimanche matin au Liban) la descente de Lake Louise, au Canada, le skieur allemand Thomas Dressen a réussi un incroyable come-back. Sergei Belski/USA Today Sports/Reuters

Le skieur autrichien Matthias Mayer a remporté dimanche (hier matin au Liban) le super-g de Lake Louise (Canada), signant une première victoire dans l’Alberta, lui qui avait terminé trois fois deuxième entre 2013 et 2015. Champion olympique de descente en 2014 à Sotchi (Russie) et de super-g en 2018 à Pyeongchang (Corée du Sud), Mayer remporte sa sixième victoire en Coupe du monde, la troisième en super-g. Avec ce succès, il prend après quatre courses la tête du classement général de la Coupe du monde, devant le skieur italien Dominik Paris, deuxième dimanche à 4/10es de seconde.

Un week-end extrêmement frustrant pour l’Italien, qui a échoué pour la seconde fois en deux jours à se hisser sur la plus haute marche du podium. Paris avait été battu samedi (dimanche matin au Liban) de 2/100es de seconde seulement, sur la descente, par Thomas Dressen. Le skieur allemand, qui a triomphé un an jour pour jour après une très lourde chute et une rupture des ligaments croisés du genou droit, réussissant ainsi un incroyable come-back, s’est classé 10e du super-g. Le podium du super-g est complété par l’Autrichien Vincent Kriechmayr, deuxième l’an passé à Lake Louise, à égalité avec le Suisse Mauro Caviezel, à 49/100es de seconde du vainqueur.

La victoire de Mayer met également un terme à sept années de domination norvégienne à Lake Louise. Depuis 2011, le désormais retraité Aksel Lund Svindal et son compatriote Kjetil Jansrud avaient régné sur le super-g dans l’Alberta. Elle offre ainsi une revanche à l’Autriche, au pied du podium ces cinq dernières années.

Source : AFP


Le skieur autrichien Matthias Mayer a remporté dimanche (hier matin au Liban) le super-g de Lake Louise (Canada), signant une première victoire dans l’Alberta, lui qui avait terminé trois fois deuxième entre 2013 et 2015. Champion olympique de descente en 2014 à Sotchi (Russie) et de super-g en 2018 à Pyeongchang (Corée du Sud), Mayer remporte sa sixième victoire en Coupe du monde,...

commentaires (0)

Commentaires (0)