Économie

Calendrier macro-économique

OLJ
02/12/2019

● Indice Caixin des directeurs d’achat en novembre, Chine (lundi 2 décembre) : le PMI (Purchasing Managers Index) est un indicateur composite qui offre une vision d’ensemble de l’activité. Un PMI inférieur à 50 points signifie que l’activité est en déclin, et inversement. Publié par le groupe Caixin, le PMI chinois devrait atteindre 51,1 points en novembre, contre 51,7 en octobre. Cette baisse est due à l’escalade des tensions sino-américaines en raison de la guerre commerciale menée par l’administration Trump contre Pékin.

● Indice PMI industriel en novembre, Allemagne (lundi 2 décembre) : publié par Markit, l’indice PMI industriel allemand a augmenté pour atteindre 43,8 points en novembre 2019, contre 42,1 le mois précédent. La dernière lecture a mis en évidence une forte contraction de l’activité des usines, en déclin depuis la crise financière mondiale de la mi-2009. En outre, le taux de suppressions d’emplois s’est décéléré, contrairement au mois précédent où il a atteint son niveau le plus rapide depuis janvier 2010.

● Balance commerciale en novembre, Brésil (lundi 2 décembre) : le Brésil a enregistré un excédent commercial de 1,21 milliard de dollars en octobre 2019, en baisse de 4,58 milliards de dollars par rapport à octobre 2018. Le pays d’Amérique latine a ainsi enregistré son excédent commercial le plus bas en 2019 en raison de la baisse des exportations de 16,7 % et l’augmentation des importations de 5,7 %. Selon les prévisions, le Brésil devrait enregistrer un excédent de 2,5 milliards de dollars durant le mois de novembre.

● Inflation à fin novembre, Turquie (mardi 3 décembre) : selon les analystes, l’inflation en Turquie à fin novembre devrait progresser de 11,5 % en rythme annuel (contre +8,55 % le mois précédent) et de 1,2 % en rythme mensuel (contre 2 %).

● Discours de Randal Quarles, Fed (mercredi 4 décembre) : le discours du vice-président du conseil d’administration des gouverneurs de la Banque centrale américaine (Fed) permet aux investisseurs de jauger les tendances à venir sur l’orientation future de la politique monétaire de la Fed. Ce discours intervient quelques semaines après la décision de la Fed de baisser ses taux d’intérêt.

La Banque centrale américaine (Fed) envisage de faire une pause après avoir annoncé le 30 octobre une baisse des taux d’intérêt, la troisième d’affilée dans un effort pour soutenir la croissance des États-Unis qui ralentit. Le comité monétaire de la Fed a décidé de baisser d’un quart de point de pourcentage (0,25 %), fixant les taux au jour le jour dans la fourchette de 1,50 % à 1,75 %. C’est la troisième baisse d’affilée en trois mois. Depuis fin 2015, la Fed avait remonté les taux neuf fois.

Comme en septembre, le comité monétaire a invoqué le ralentissement de la croissance mondiale et la torpeur de l’inflation pour justifier ce dernier coup de pouce monétaire.


À la une

Retour à la page "Économie"

Vos Commentaires

Chère/cher internaute,
Afin que vos réactions soient validées sans problème par les modérateurs de L'Orient-Le Jour, nous vous prions de jeter un coup d'oeil à notre charte de modération en cliquant ici.

Nous vous rappelons que les commentaires doivent être des réactions à l'article concerné et que l'espace "réactions" de L'Orient-Le Jour, afin d'éviter tout dérapage, n'est pas un forum de discussion entre internautes.

Merci.

 

Dernières infos

Les signatures du jour

Commentaire de Anthony SAMRANI

Algérie, Irak, Liban : la question du compromis

Les + de l'OLJ

1/1

Le Journal en PDF

Les articles les plus

A WEEKLY EDITION CURATED AND
PERSONALIZED BY OUR EDITORIAL TEAM

SIGN UP TO OUR NEWSLETTER IN ENGLISH

More Info See Sample
x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

L'OLJ vous offre 5 articles

"La révolution en marche". Rejoignez maintenant la communauté des abonnés en vous abonnant dès 1$

Je poursuis la lecture

4

articles restants