Dernières Infos

Premier retour de réfugiés dans le Nord-Est syrien depuis la Turquie

Photo d'illustration AFP / Omar HAJ KADOUR

Plusieurs dizaines de Syriens réfugiés en Turquie sont pour la première fois retournés vendredi dans une zone du nord-est de la Syrie d'où Ankara en a délogé une milice syrienne le mois dernier, ont rapporté les médias.

Selon l'agence de presse étatique Anadolu, environ 70 Syriens, dont des femmes et des enfants, ont rejoint la ville syrienne de Ras al-Aïn par voie terrestre sous la supervision de l'armée turque et de ses supplétifs syriens. Il s'agit des premiers retours connus dans cette zone de Syriens qui avaient trouvé refuge en Turquie pour fuir la guerre qui ravage leur pays depuis 2011.

Le mois dernier, la Turquie a lancé une offensive dans le nord-est de la Syrie pour en déloger les YPG, une milice kurde qu'elle qualifie de "terroriste" mais qui est soutenue par les pays occidentaux dans la lutte contre l'organisation groupe Etat islamique (EI).

La Turquie a interrompu son offensive après avoir conclu deux accords avec Washington et Moscou prévoyant le retrait des YPG de la plupart de leurs positions frontalières.

Cette incursion a néanmoins permis à Ankara de prendre directement le contrôle à sa frontière d'une bande de territoire de 120 km de longueur et d'une trentaine de km de profondeur, reliant la ville de Tal Abyad à Ras al-Aïn.

Ankara appelle cette bande de territoire "zone de sécurité" et espère y reloger de façon "volontaire" une partie des plus de 3,6 millions de Syriens réfugiés sur son sol.

Plusieurs ONG accusent néanmoins la Turquie de renvoyer de force depuis plusieurs mois des réfugiés syriens vers leur pays en guerre. A plusieurs reprises, le président Recep tayyip Erdogan s'est voulu rassurant sur le caractère "volontaire" des retours en Syrie.


Plusieurs dizaines de Syriens réfugiés en Turquie sont pour la première fois retournés vendredi dans une zone du nord-est de la Syrie d'où Ankara en a délogé une milice syrienne le mois dernier, ont rapporté les médias.

Selon l'agence de presse étatique Anadolu, environ 70 Syriens, dont des femmes et des enfants, ont rejoint la ville...