Liban

Sits-in à Beyrouth et à Sarba contre l'arrestation de manifestants

Des manifestants devant le Palais de justice de Beyrouth, le 15 novembre 2019. Photo fournie par Acil Tabbara

Plusieurs personnes se sont rassemblées vendredi devant le Palais de Justice de Beyrouth et devant la caserne de Sarba, dans le Kesrouan, pour protester contre l'interpellation et l'arrestation de protestataires dans des circonstances floues par les services de sécurité.

La nuit dernière, l'armée libanaise a procédé à l'arrestation de plusieurs manifestants, mobilisés depuis 30 mois dans le cadre d'un mouvement inédit de contestation contre la classe dirigeante, qui avaient coupé l'autoroute côtière à hauteur de Jal el-Dib, dans le Metn, et à Zouk, dans le Kesrouan. 

Ces protestataires avaient réinvesti les rues après l'annonce d'un accord des composantes de la majorité sortante sur le nom de l'ancien ministre Mohammad Safadi pour diriger le prochain gouvernement. 

Le nombre des manifestants arrêtés n'est pas connu.

Dans la matinée, l'association "Journalistes contre la violence" a dénoncé "les arrestations qui se poursuivent sur toutes les places publiques, notamment à Jal el-Dib et Zouk", estimant que "le pouvoir politique, au lieu de répondre aux revendications légitimes des gens qui se révoltent, tente de sortir les manifestants de la rue par la force". Appelant les "organismes internationaux et les associations de défense des droits de l'homme à intervenir et à mettre en garde les autorités contre toute infraction à la Déclaration universelle des Droits de l'homme", l'association a exhorté les autorités concernées à "cesser les arrestations et les poursuites" et à "libérer immédiatement toutes les personnes arrêtées".





Plusieurs personnes se sont rassemblées vendredi devant le Palais de Justice de Beyrouth et devant la caserne de Sarba, dans le Kesrouan, pour protester contre l'interpellation et l'arrestation de protestataires dans des circonstances floues par les services de sécurité.

La nuit dernière, l'armée libanaise a procédé à l'arrestation de plusieurs manifestants, mobilisés...