Liban

Des motards tentent de pénétrer dans le centre-ville : Amal et le Hezbollah démentent toute implication

OLJ
22/10/2019

Des dizaines de motards brandissant des drapeaux du mouvement Amal et du Hezbollah ont tenté hier soir d’accéder à la place des Martyrs dans le centre-ville de Beyrouth. Selon des témoins, ils criaient : « Nous sommes venus. » Des vidéos qui ont circulé plus tard sur les réseaux sociaux montraient, rue Monnot, des militaires les empêchant de prendre la direction du centre-ville où les manifestants étaient massés. Ils se sont alors éloignés, sillonnant d’autres quartiers de Beyrouth. Cette démonstration de force a quelque peu perturbé le sit-in pacifique, surtout qu’il est intervenu trois jours après l’arrivée, vendredi soir, de casseurs sur les lieux de la manifestation.Tard en soirée, cependant, les deux formations chiites ont formellement démenti toute implication dans le défilé de motards.

À la une

Retour à la page "Liban"

Vos Commentaires

Chère/cher internaute,
Afin que vos réactions soient validées sans problème par les modérateurs de L'Orient-Le Jour, nous vous prions de jeter un coup d'oeil à notre charte de modération en cliquant ici.

Nous vous rappelons que les commentaires doivent être des réactions à l'article concerné et que l'espace "réactions" de L'Orient-Le Jour, afin d'éviter tout dérapage, n'est pas un forum de discussion entre internautes.

Merci.

 

Dernières infos

Les signatures du jour

Expression libre de Anne-Marie El-HAGE

Privés de classes, mais pas de l’école de la vie

Les + de l'OLJ

1/1

Le Journal en PDF

Les articles les plus

A WEEKLY EDITION CURATED AND
PERSONALIZED BY OUR EDITORIAL TEAM

SIGN UP TO OUR NEWSLETTER IN ENGLISH

More Info See Sample
x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

L'OLJ vous offre 5 articles

Nous sommes un journal indépendant, nous chérissons notre liberté qui découle de notre autonomie financière comme de nos principes éthiques. Votre soutien, cher lecteur, est plus que nécessaire pour pérenniser nos initiatives.

Je poursuis la lecture

4

articles restants