Rechercher
Rechercher

Liban

Pierre Issa à L'OLJ : Si le cabinet démissionne, il faudra former un gouvernement réduit de salut public


Pierre Issa, secrétaire général du Bloc national. Photo DR

Les Libanais sont à nouveau descendus dans la rue vendredi pour protester contre le pouvoir, quelques heures après les plus importantes manifestations depuis des années dans le pays provoquées par l'annonce de nouvelles taxes dans un contexte de crise économique persistante. Dans ce contexte, le Conseil des ministres, qui devait avoir lieu aujourd'hui à Baabda, a été annulé. En lieu et place, le Premier ministre Saad Hariri doit s'adresser aux Libanais, alors que se multiplient, dans la rue et au sein de certains partis politiques, les appels à la démission du cabinet.

Pierre Issa, secrétaire général du Bloc national, revient, pour L'Orient-Le Jour, sur la crise.


Que préconisez-vous, en cas de démission du gouvernement?

Si le cabinet démissionne, l’essentiel sera de former un gouvernement de spécialistes, un gouvernement réduit de salut public, plutôt qu’un gouvernement d’union nationale, comme celui qui est en place actuellement. Sinon, nous serons de nouveau confrontés aux mêmes problèmes.

Quelles sont les priorités aujourd'hui, selon vous?

Il faudra revisiter le contrat social dans le pays, et travailler à mettre fin aux inégalités. ll serait également opportun que les partis communautaires se retrouvent au Parlement afin de régler leurs problèmes. Ils se cachent sans cesse derrière les clivages communautaires pour masquer leurs échecs.

Que pensez-vous de l’appel massif aux manifestations aujourd’hui ? Allez-vous y prendre part ?

Ces manifestations sont spontanées et l’intervention des partis dans ce mouvement est une insulte. Les protestations doivent rester citoyennes. Voilà pourquoi nous avons demandé à nos partisans de descendre dans la rue en leur qualité de citoyens.


Les Libanais sont à nouveau descendus dans la rue vendredi pour protester contre le pouvoir, quelques heures après les plus importantes manifestations depuis des années dans le pays provoquées par l'annonce de...