Rechercher
Rechercher

Liban

Geagea appelle Hariri à démissionner

Le chef des Forces libanaises, Samir Geagea. Photo Ani

Le chef des Forces libanaises, Samir Geagea, a appelé vendredi le Premier ministre Saad Hariri à démissionner, alors que le mouvement de colère contre la crise économique et le pouvoir, qui a éclaté jeudi soir, se poursuit aujourd'hui.

"Je lance un appel amical au Premier ministre Saad Hariri à la démission de ce gouvernement, au vu de l'échec retentissant à enrayer la dégradation de la situation économique dans le pays, ce qui nous a amené à la situation présente", indique le leader des FL dans un communiqué. "Je connais l'ampleur des efforts déployés par le Premier ministre pour tenter de rétablir la situation, mais la majorité gouvernementale était malheureusement ailleurs", poursuit-il. "Le mieux que M. Hariri puisse faire dans cette période cruciale et compliquée est de présenter la démission de ce gouvernement afin d'en former un autre, totalement différent, capable de conduire la relance de la croissance économique", conclut-il.

Plus tôt, les FL avaient indiqué qu''elles ne participeraient par au Conseil des ministres prévu aujourd'hui à 14h à Baabda.

Le Premier ministre libanais Saad Hariri pencherait en outre pour une annulation du Conseil des ministres, selon une source gouvernementale citée par le site Mustaqbal Web. Le Premier ministre pourrait décider, en lieu et pale du Conseil des ministres, de s'adresser aux Libanais. Selon cette source, M. Hariri pourrait "envoyer un message aux Libanais cet après-midi".

Jeudi soir, le leader druze Walid Joumblatt avait lancé un appel similaire à la démission du gouvernement. 


Le chef des Forces libanaises, Samir Geagea, a appelé vendredi le Premier ministre Saad Hariri à démissionner, alors que le mouvement de colère contre la crise économique et le pouvoir, qui a éclaté jeudi soir, se poursuit aujourd'hui.

"Je lance un appel amical au Premier ministre Saad Hariri à la démission de ce gouvernement, au vu de l'échec retentissant à enrayer la...