X

À La Une

Violent incendie à Mechref dans le Chouf, menaçant habitations et écoles

Liban

Avec le retour ces dernières heures d'un temps chaud et sec accompagné de rafales de vent, d'autres feux se sont déclarés dans plusieurs régions libanaises.

OLJ
14/10/2019

De violents incendies se sont déclarés ces dernières heures au Liban, notamment dans le Chouf, le Kesrouan et le Akkar, avec le retour ces dernières heures d'un temps chaud et sec accompagné de rafales de vent.

Le foyer le plus important se trouve à Mechref (Chouf), où un violent incendie qui s'est déclaré dans la nuit de dimanche à lundi menaçait dangereusement les habitations et les écoles de la région, a rapporté l'Agence nationale d'information (Ani, officielle). Le feu a ainsi encerclé certaines maisons et se rapprochait dans la journée de l'Université Rafic Hariri et l'école du Carmel Saint-Joseph, précise l'Ani. Le ministre de l'Education, Akram Chehayeb, a indiqué qu'il était en contact avec les responsables des établissements scolaires menacés. La ministre de l'Intérieur s'est de son côté rendue sur place.



Des équipes de la Défense civile ont été déployées dans le secteur pour éteindre le sinistre. Après les appels des habitants et des députés de la région, l'armée a de son côté envoyé des hélicoptères sur les lieux. Dans l'après-midi, le ministre de la Défense, Elias Bou Saab, a indiqué que, suivant les consignes du Premier ministre Saad Hariri, deux appareils chypriotes sont arrivés au Liban pour participer aux opérations.

Selon plusieurs médias locaux, de nombreuses mines se trouvent dans le secteur où s'est déclaré l'incendie, ce qui rend difficile les opérations. Deux mines auraient explosé depuis le déclenchement du feu qui a brûlé plusieurs hectares de forêt.





Par ailleurs, un feu s'est déclaré dans la matinée à Maaysra, dans le Kesrouan, brûlant surtout des herbes sèches. La Défense civile n'a pas tardé à le maîtriser.


Photo Ani


De nombreux départs de feu se sont en outre déclarés dans la nuit de dimanche à lundi dans plusieurs localités du Akkar, au Liban-Nord, notamment aux abords de Kobeyate, Doussé, Sindyané et Aïn Tanta. Tous ces feux ont été éteints par la Défense civile. L'un des feux, à hauteur de la localité d'Aïn Yaacoub, était toujours actif dans la journée. Dans le Koura, deux incendies ont fini par être maîtrisés dans les localités de Barsa et de Kefraya.

Un autre incendie, qui s'était déclaré dans la nuit à Safariyé, dans le caza de Jezzine (Liban-Sud), a réussi à être maîtrisé dans la matinée. Un autre feu, dans la localité d'Arey, s'est déclaré dans ce caza.
Toujours au Liban-Sud, la foudre a provoqué dans la matinée un incendie dans le secteur d'Abbasiyé, près de la frontière avec Israël. La Défense civile, ainsi que l'armée libanaise et la Finul, ont réussi à maîtriser le départ de feu.

À la une

Retour à la Une

Vos Commentaires

Chère/cher internaute,
Afin que vos réactions soient validées sans problème par les modérateurs de L'Orient-Le Jour, nous vous prions de jeter un coup d'oeil à notre charte de modération en cliquant ici.

Nous vous rappelons que les commentaires doivent être des réactions à l'article concerné et que l'espace "réactions" de L'Orient-Le Jour, afin d'éviter tout dérapage, n'est pas un forum de discussion entre internautes.

Merci.

 

Remy Martin

Etrange que ces feux démarrent en pleine nuit ...

L'EXPRESSION DE LA LIBRE ANALYSE

MOMENTUM BIZARRE SURTOUT QUE LE TEMPS EST AU FRAIS ! ACTION CRIMINELLE PEUT-ETRE OU PLUTOT ?

ON DIT QUOI ?

Le Liban n'a vraiment pas besoin de ça en ce moment.

Que Dieu leur vienne en aide .

Dernières infos

Les signatures du jour

Décryptage de Scarlett HADDAD

Après un progrès lundi, les tractations politiques désormais suspendues

Les + de l'OLJ

1/1

Le Journal en PDF

Les articles les plus

A WEEKLY EDITION CURATED AND
PERSONALIZED BY OUR EDITORIAL TEAM

SIGN UP TO OUR NEWSLETTER IN ENGLISH

More Info See Sample
x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

L'Orient-Le Jour vous offre 5 articles

Nous sommes un journal indépendant, nous chérissons notre liberté qui découle de notre autonomie financière comme de nos principes éthiques. Votre soutien, cher lecteur, est plus que nécessaire pour pérenniser nos initiatives.

Je poursuis la lecture

4

articles restants