Rechercher
Rechercher

Dernières Infos

Les Pays-Bas suspendent toute nouvelle exportation d'armes vers la Turquie

Photo REUTERS/Kemal Aslan

Les Pays-Bas suspendent toute nouvelle exportation d'armements vers Ankara après le lancement d'une offensive militaire turque contre les forces kurdes dans le nord-est de la Syrie, a déclaré vendredi le ministère néerlandais des Affaires étrangères.

"Les Pays-Bas ont maintenant décidé de suspendre toutes les demandes de licences d'exportation de matériel militaire vers la Turquie dans l'attente de l'évolution de la situation", a indiqué à l'AFP le ministère.

"Nous appelons les autres pays membres de l'Union européenne à faire de même", a déclaré le vice-Premier ministre Hugo de Jonge, qui s'exprimait lors d'une conférence de presse à La Haye à l'issue du conseil des ministres hebdomadaire, en l'absence du Premier ministre Mark Rutte, en déplacement en Australie.

La Turquie a lancé mercredi une offensive contre les forces kurdes du nord-est de la Syrie, alliées des Occidentaux dans la lutte antijihadiste, suscitant une volée de critiques internationales.

"Nous sommes très préoccupés par les conséquences humanitaires possibles de cette opération", qui risque "d'entraver le combat contre l'Etat islamique et la stabilité dans la région", a ajouté Hugo de Jonge.

L'offensive militaire turque contre les combattants kurdes en Syrie a suscité l'inquiétude et la colère au sein de l'Union européenne, mais aucun accord ne se dessine pour des sanctions, ont reconnu vendredi les représentants des Etats membres.

Le sujet sera le principal point des discussions des ministres des Affaires étrangères lundi à Luxembourg, auxquelles assistera le chef de la diplomatie néerlandaise Stef Blok, qui a bousculé son agenda et repoussé un déplacement en Inde afin de pouvoir être présent.

Les Pays-Bas font partie depuis 2014 de la coalition internationale dans la lutte contre le groupe Etat islamique. Plus de 50 soldats néerlandais étaient encore déployés en mai pour former des troupes kurdes à Erbil, en Irak.

L'ambassadeur turc aux Pays-Bas, convoqué par M. Blok après le lancement de l'offensive turque en Syrie, a été reçu jeudi au ministère des Affaires étrangères pour une "discussion sévère", selon les mots de la ministre du Commerce extérieur et de la Coopération au développement Sigrid Kaag.

La décision de M. Blok de convoquer l'ambassadeur turc intervient seulement un an après la reprise des relations entre les deux pays, en froid depuis que La Haye a refoulé en 2017 deux ministres turcs venus s'exprimer en faveur du président Recep Tayyip Erdogan à Rotterdam, où avaient éclaté des émeutes.


Les Pays-Bas suspendent toute nouvelle exportation d'armements vers Ankara après le lancement d'une offensive militaire turque contre les forces kurdes dans le nord-est de la Syrie, a déclaré vendredi le ministère néerlandais des Affaires étrangères. "Les Pays-Bas ont maintenant décidé de suspendre toutes les demandes de licences d'exportation de matériel militaire vers la ...