Rechercher
Rechercher

Économie - Monnaie

Carburants : grève ouverte des stations-service

Les stations-service ont été prises d’assaut hier soir suite à l’annonce de la grève. Photo P.H.B.

Les stations-service ont annoncé hier soir qu’elles entamaient une grève ouverte immédiate, pour protester contre les difficultés rencontrées par le secteur des carburants à convertir les livres libanaises en dollars. Si les distributeurs d’hydrocarbures se sont désolidarisés du mouvement, l’annonce a néanmoins poussé de nombreux automobilistes à se précipiter pour faire le plein, ce qui a fortement perturbé le trafic à Achrafieh (Beyrouth), Zalka (Metn), ou encore dans le Koura (Liban-Nord).Cité par plusieurs médias locaux, le président du syndicat des propriétaires des stations-service, Sami Brax, a confirmé la grève prévue aujourd’hui. Le représentant des distributeurs de carburant au Liban et conseiller de Sami Brax, Fady Abou Chacra, a pour sa part affirmé, dans un communiqué, que les distributeurs n’étaient « pas concernés ». Dimanche déjà, M. Abou Chacra s’était dissocié une première fois des annonces du syndicat des propriétaires des stations-service qui projetaient initialement de faire grève lundi et mardi avant de reporter temporairement le mouvement.Mercredi dernier, le secteur des carburants au Liban avait déjà observé une journée de grève dans toutes les régions du pays, qui avait été suivie à 97 %.

Cette mobilisation, annoncée pour fin août avant que la ministre de l’Énergie et de l’Eau, Nada Boustani, ne parvienne à obtenir un sursis, vise à alerter sur les difficultés rencontrées par les professionnels dans le secteur des carburants à convertir leurs livres en dollars.En effet, les fournisseurs de carburants étrangers imposent à leurs franchisés libanais de régler leurs commandes en dollars, alors que ces derniers encaissent la majorité de leurs recettes en livres, ce qui les oblige à convertir eux-mêmes ces fonds. Nombre d’entre eux passent par les bureaux de change, moins regardants sur les modalités à un moment ou la circulation du dollar a été resserrée par la Banque du Liban, mais dont les taux sont beaucoup plus élevés que ceux pratiqués par les banques.Si le dossier a bien été transmis au gouvernement, la majorité des professionnels du secteur attendent désormais une circulaire promise par la BDL pour mardi prochain et qui doit mettre en place un mécanisme pour réguler le financement des importations de carburant, mais aussi de blé et de médicaments, ces filières étant soumises aux mêmes contraintes.


Pour mémoire
Les distributeurs de carburant suspendent leur grève pendant deux jours


Les stations-service ont annoncé hier soir qu’elles entamaient une grève ouverte immédiate, pour protester contre les difficultés rencontrées par le secteur des carburants à convertir les livres libanaises en dollars. Si les distributeurs d’hydrocarbures se sont désolidarisés du mouvement, l’annonce a néanmoins poussé de nombreux automobilistes à se précipiter pour faire le...

commentaires (2)

solution toute trouvee , pretexte tout simple , clair et net : hausse a la pompe oui, mais pas la faute aux responsables , non, pas du tout. C comme ca ou alors les importateurs & distributeurs de petrole fuel &essence cesseront leurs activites . et Paff ! le pays au point mort . surtout pas ca, relevez donc le prix de ces trois produits qu'on puisse aller nous amuser sur nos routes accompagnes de ces motards ignobles !

gaby sioufi

09 h 26, le 27 septembre 2019

Tous les commentaires

Commentaires (2)

  • solution toute trouvee , pretexte tout simple , clair et net : hausse a la pompe oui, mais pas la faute aux responsables , non, pas du tout. C comme ca ou alors les importateurs & distributeurs de petrole fuel &essence cesseront leurs activites . et Paff ! le pays au point mort . surtout pas ca, relevez donc le prix de ces trois produits qu'on puisse aller nous amuser sur nos routes accompagnes de ces motards ignobles !

    gaby sioufi

    09 h 26, le 27 septembre 2019

  • Excellent! Paralyser le pays d’avantage va certainement contribuer à assainir la situation. Brillantissime! Merci! En tout cas vous venez de faciliter ma décision: ma prochaine voiture sera électrique.

    Gros Gnon

    08 h 26, le 27 septembre 2019

Retour en haut