Nos Lecteurs ont la Parole

Le quatrième pouvoir, c’est vous

Jean-Baptiste HATT
OLJ
29/08/2019

Suite à l’appel de l’ordre des rédacteurs, un sit-in a eu lieu devant la statue des Martyrs, mardi 20 août, lors duquel les journalistes ont crié leur colère et leur inquiétude. La presse à travers le monde est en crise, une crise qui dure et qui fait des ravages : ici, au Liban, nous sommes sur le contour de l’œil du cyclone, sur nous se concentrent les vents les plus violents. Les difficultés économiques particulières aggravent cette situation et mènent à la fermeture de grands quotidiens tels as-Safir, tombé avant l’aube de 2017, à la parution du dernier numéro papier d’al-Moustaqbal le 31 janvier de cette année, ou à des situations tragiques de non-paiement de salaires depuis des mois dont sont victimes des employés méritants. Il ne faut cependant céder à un abattement trop commode, et, plutôt, considérer la situation dans toutes ses implications et opportunités !

La presse et plus généralement tous les médias – non moins touchés par cette crise aveugle et résiliente – ont un rôle crucial à jouer à maints égards : représenter et porter la voix de communautés de la société civile ou religieuses sans être sanctionnés par des calculs politiques, informer objectivement et avec précision, enfin défendre et incarner la liberté d’expression et les droits individuels. C’est-à-dire prendre la forme d’un quatrième pouvoir, détenteur d’une responsabilité sociale à défaut d’une responsabilité politique. Face à « la grande famille politique » libanaise régnant depuis des décennies, on ne peut que crier l’importance de ce quatrième et peut-être seul pouvoir à être réellement indépendant des trois autres, à l’image de Josef Nasr qui criait au ralliement de la jeunesse pour le salut du Liban, dans L’Orient littéraire du 1er août.

Le sit-in organisé par l’ordre des rédacteurs dernièrement a en effet rencontré un franc succès auprès de tous les acteurs des médias jusqu’à la Fédération internationale des journalistes. Si cette réaction est prometteuse, il est à mon sens néanmoins temps de faire saisir à la société civile tout entière qu’elle peut agir, et l’étendue des opportunités sur lesquelles elle peut capitaliser. Trop de fois l’inaction et la résignation ont conduit au triomphe des avares et des pions. Le paysage de la presse au Liban, bien qu’ensanglanté, reste riche et témoigne de dynamiques précieuses. Dans un premier temps, L’Orient-Le Jour, fort de son héritage bientôt centenaire, est le fer de lance d’une volonté réformiste et progressiste pragmatique, mesurée et pertinente. An-Nahar est un solide véhicule des valeurs journalistiques, socialement éveillées et conscientes des défis à l’ordre du jour. Présentation succincte mais représentative de ces richesses !

Nombreux sont les chemins qui s’offrent à l’action, le premier repris dans l’édito de L’Orient littéraire du 1er août : « Requiem pour la lecture ». Le plus évident, semble-t-il ! Le pouvoir ne s’exerce sur la société sans la collaboration d’une partie notable de ses membres, nous apprend le Discours de la servitude volontaire de La Boétie. En d’autres termes : Libanais, levez-vous, vous êtes le quatrième pouvoir.

Les textes publiés dans le cadre de la rubrique « courrier » n’engagent que leurs auteurs et ne reflètent pas nécessairement le point de vue de L’Orient-Le Jour.

À la une

Retour à la page "Nos Lecteurs ont la Parole"

Vos Commentaires

Chère/cher internaute,
Afin que vos réactions soient validées sans problème par les modérateurs de L'Orient-Le Jour, nous vous prions de jeter un coup d'oeil à notre charte de modération en cliquant ici.

Nous vous rappelons que les commentaires doivent être des réactions à l'article concerné et que l'espace "réactions" de L'Orient-Le Jour, afin d'éviter tout dérapage, n'est pas un forum de discussion entre internautes.

Merci.

 

Dernières infos

Les signatures du jour

Décryptage de Scarlett HADDAD

Entre les États-Unis et le Liban, des relations qui se compliquent

Commentaire de Anthony SAMRANI

MBS et le retour de flammes

Les + de l'OLJ

1/1

Les articles les plus

A WEEKLY EDITION CURATED AND
PERSONALIZED BY OUR EDITORIAL TEAM

SIGN UP TO OUR NEWSLETTER IN ENGLISH

More Info See Sample
x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

L'Orient-Le Jour vous offre 5 articles

Nous sommes un journal indépendant, nous chérissons notre liberté qui découle de notre autonomie financière comme de nos principes éthiques. Votre soutien, cher lecteur, est plus que nécessaire pour pérenniser nos initiatives.

Je poursuis la lecture

4

articles restants