Dernières Infos

Afghanistan : 2e jour de discussions entre Américains et talibans à Doha

AFP
23/08/2019

Les Etats-Unis et les talibans afghans reprennent leurs discussions vendredi en fin de journée au lendemain du début à Doha d'un 9e cycle de négociations pour parvenir à un accord historique qui permettrait le retrait des soldats américains d'Afghanistan après 18 ans de conflit.

Le porte-parole taliban Zabihullah Mujahid a indiqué dans un groupe WhatsApp destiné aux médias que les discussions devaient "reprendre après la prière du soir et se poursuivraient jusque tard dans la soirée".

L'émissaire américain Zalmay Khalilzad et son équipe "ont fait progresser le processus de paix, et les négociations se poursuivent", a déclaré à l'AFP un responsable du Département d'Etat américain. Mais, a-t-il souligné, "nous ne pouvons pas estimer combien de temps cela prendra de boucler les questions en suspens".

Plus tôt, une source proche de l'équipe de négociateurs américains avait confirmé que "les discussions reprendraient dans l'après-midi" vendredi.

Washington espère conclure un accord de paix avec les talibans d'ici le 1er septembre, avant les élections afghanes prévues le même mois et la présidentielle américaine en 2020.

"On est là-bas depuis 18 ans, c'est ridicule", a encore une fois pesté mardi le président américain Donald Trump. "Nous négocions avec le gouvernement et nous négocions avec les talibans", a-t-il ajouté. "Nous avons de bonnes discussions et nous verrons ce qu'il advient."

Le processus de négociation "se passe bien", a affirmé jeudi à l'AFP le négociateur en chef taliban Abbas Stanikzai.

Après ce nouveau cycle de négociations, l'émissaire américain Zalmay Khalilzad doit se rendre à Kaboul pour "encourager" les préparatifs en vue des négociations interafghanes, d'après le département d'Etat américain.

Certaines questions épineuses restent à régler comme le partage du pouvoir avec les talibans, l'avenir de l'administration actuelle et le rôle de puissances régionales comme l'Inde ou le Pakistan.

L'accord espéré devrait prévoir le retrait de plus de 13.000 soldats américains d'Afghanistan, avec un calendrier à la clé. Il s'agit de la principale revendication des talibans, qui s'engageraient en retour à ce que les territoires qu'ils contrôlent ne puissent plus être utilisés par des organisations "terroristes".

Un cessez-le-feu entre insurgés et Américains, ou à tout le moins une "réduction de la violence", devrait également figurer dans le texte, qui serait historique 18 ans après l'invasion de l'Afghanistan par les Etats-Unis pour chasser les talibans du pouvoir, dans la foulée des attentats du 11 septembre 2001.

À la une

Retour à la page "Dernières Infos"

Dernières infos

Les signatures du jour

Décryptage de Scarlett HADDAD

Entre les États-Unis et le Liban, des relations qui se compliquent

Commentaire de Anthony SAMRANI

MBS et le retour de flammes

Les articles les plus

A WEEKLY EDITION CURATED AND
PERSONALIZED BY OUR EDITORIAL TEAM

SIGN UP TO OUR NEWSLETTER IN ENGLISH

More Info See Sample
x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

L'Orient-Le Jour vous offre 5 articles

Nous sommes un journal indépendant, nous chérissons notre liberté qui découle de notre autonomie financière comme de nos principes éthiques. Votre soutien, cher lecteur, est plus que nécessaire pour pérenniser nos initiatives.

Je poursuis la lecture

4

articles restants