Rechercher
Rechercher

Liban

Raya el-Hassan : Oui au tribunal militaire, mais sans ingérence politique

La ministre de l’Intérieur, Raya el-Hassan, a déclaré hier avoir reçu les résultats de l’enquête menée par les services des renseignements des Forces de sécurité intérieure sur les affrontements de Qabr Chmoun, mais qu’elle ne pouvait pas « en dévoiler le contenu ». « Il est nécessaire de mener une enquête transparente », a-t-elle ajouté dans une interview à paraître dans le numéro d’aujourd’hui du magazine al-Afkar.

« Les services de renseignements ont commencé l’enquête, a poursuivi Mme Hassan. Soit on leur fait confiance, soit non. Et puis, il y a la justice qui rend son verdict en se basant sur l’enquête. Soit on lui fait confiance, soit non. Le dossier a été déféré devant le tribunal militaire qui se base sur le rapport des services de renseignements. Il s’en est saisi, mais l’important c’est qu’il n’y ait aucune ingérence politique dans son travail, parce qu’une telle intrusion dans une affaire judiciaire ou sécuritaire sabote les résultats. Il est important de renforcer notre confiance dans les services sécuritaires et dans la justice qui sont les principaux piliers pour l’édification de l’État et des institutions. »

Interrogée sur la convocation du Conseil des ministres par le chef du gouvernement, Mme Hassan a souligné que Saad Hariri voudrait le faire, d’autant qu’il est conscient des défis financiers imminents à relever. Elle a estimé qu’« il a raison de faire preuve de prudence », d’autant que « le problème est purement politique », parce que le Conseil des ministres « pourrait imploser en l’absence d’une entente et d’une réconciliation entre les deux parties » en cause dans l’affaire.

Concernant l’article 95 de la Constitution, relatif à l’abolition du confessionnalisme politique qui définit les règles de recrutement des fonctionnaires, Mme Hassan a souligné que les fonctionnaires « avaient réussi les examens de la fonction publique » et que par conséquent, « il ne faut pas leur imposer une réalité différente parce qu’il y a un déséquilibre confessionnel ».

Rappelons que le chef de l’État, Michel Aoun, avait demandé au chef du Parlement, Nabih Berry, de convoquer la Chambre afin de se pencher sur l’interprétation constitutionnelle de l’article 95, après s’être opposé ainsi que le Courant patriotique libre à l’alinéa de l’article 80 du budget qui édicte que les lauréats (en grande majorité musulmans) du concours aux postes de 2e et 3e catégories de la fonction publique, qui n’ont pas encore été intégrés dans les rangs des fonctionnaires, soient exemptés de la loi figurant dans le même article et imposant un gel des recrutements dans l’administration.


La ministre de l’Intérieur, Raya el-Hassan, a déclaré hier avoir reçu les résultats de l’enquête menée par les services des renseignements des Forces de sécurité intérieure sur les affrontements de Qabr Chmoun, mais qu’elle ne pouvait pas « en dévoiler le contenu ». « Il est nécessaire de mener une enquête transparente », a-t-elle ajouté dans une...

commentaires (2)

Raya est une femme de confiance non pas parce que c'est une femme mais parce qu'elle est compétence et intelligente.

FRIK-A-FRAK

18 h 58, le 09 août 2019

Tous les commentaires

Commentaires (2)

  • Raya est une femme de confiance non pas parce que c'est une femme mais parce qu'elle est compétence et intelligente.

    FRIK-A-FRAK

    18 h 58, le 09 août 2019

  • ATTENTION DE VOUS ATTAQUEZ A LA MAGISTRATURE, VOUS RISQUEZ LA PRISON ::: ???? par contre : ATTENTION , C TRES GRAVE, CERTAINS JUGES NE SONT PAS AUSSI PROBES QU'ON LE SOUHAITERAIT ATTENTION LA MAGISTRATURE EST SOUS LA COUPE DES POLITIQUES ATTENTION LAISSEZ FAIRE LA MAGISTRATURE CESSEZ D'INTERVENIR DANS LEURS AFFAIRES ATTENTION LIBERER LA MAGISTRATURE DE LA MAINMISE DES POLITIQUES ATTENTION C ESSENTIEL D'AVOIR UNE MAGISTRATURE PROPRE, INTEGRE ATTENTION COMMENT FAIRE POUR AVOIR ENFIN UNE MAGISTRATURE SAINE

    Gaby SIOUFI

    14 h 06, le 09 août 2019

Retour en haut