Rechercher
Rechercher

Sanctions US

Bassil : Le Hezbollah fait partie du peuple et n’est pas un groupe armé

Le ministre des Affaires étrangères et chef du Courant patriotique libre Gebran Bassil a défendu hier le Hezbollah face aux sanctions américaines.

« Notre partenariat (en tant que CPL dans le cadre de l’accord de Mar Mikhaël de 2006) avec le Hezbollah nous a beaucoup coûté sur le plan populaire et diplomatique, mais nous avons gagné en stabilité et en unité au plan national, dans la mesure où le Hezbollah fait partie du peuple et n’est pas un groupe armé », a affirmé M. Bassil dans un entretien accordé à la chaîne d’information en continu Euronews.

« Ce partenariat n’est du reste pas monopolisé par le CPL. Tout le monde au Liban est le partenaire du Hezbollah, puisque le gouvernement est un cabinet d’union nationale », a-t-il noté.

« Nous ne pouvons pas accepter le fait que le Hezbollah soit classé comme une organisation terroriste, comme Washington l’a fait. L’on ne peut comparer le Hezbollah et les autres organisations qui sont entrés en jeu sur le terrain syrien. La défense du territoire dans ce cas est différente de ce que font le Front al-Nosra ou Daech », a ajouté M. Bassil. « Les sanctions américaines contre le Hezbollah font du mal au Liban, mais le gouvernement œuvre pour leur levée », a encore dit M. Bassil.

Appelant la communauté internationale à « permettre aux réfugiés syriens de rentrer en Syrie », le chef du CPL a estimé que « les efforts du Liban pour lutter contre le terrorisme ne servent pas l’intérêt du pays seulement, mais aussi ceux de l’Europe ». « Il n’y a aucun intérêt à faire du Liban un berceau du terrorisme qui pourrait atteindre l’Europe et d’autres pays du monde », a-t-il indiqué.

Le chef de la diplomatie a par ailleurs estimé que les risques de guerre régionale étaient minimes, dans la mesure « où ni l’Iran, ni les pays du Golfe, ni les États-Unis, ni l’Europe ne sont capables d’en supporter le coût ». « Le Liban n’est pas partie au conflit entre l’Iran et le Golfe. Au contraire, nous tentons de régler les crises, pas de les provoquer », a-t-il ajouté.

Sur son compte Twitter, l’ancien député Farès Souhaid a répondu aux propos de M. Bassil selon lesquels « tout le monde au Liban est le partenaire du Hezbollah ». « Nous, citoyens, ne sommes pas partenaires du Hezbollah et n’avons pas de relations avec lui », a indiqué M. Souhaid. « Nous ne voulons pas être liés à lui. Vous avez des intérêts, assumez-en la responsabilité, mais déchargez-nous de ce poids », a-t-il ajouté à l’adresse du chef du CPL.


Le ministre des Affaires étrangères et chef du Courant patriotique libre Gebran Bassil a défendu hier le Hezbollah face aux sanctions américaines.

« Notre partenariat (en tant que CPL dans le cadre de l’accord de Mar Mikhaël de 2006) avec le Hezbollah nous a beaucoup coûté sur le plan populaire et diplomatique, mais nous avons gagné en stabilité et en unité au plan...

commentaires (4)

Il a raison , mais il le présente et le dit mal ! Le hezb liabanais lui même se dit un groupe de combattants armé comme il se doit, pour foutre la pétoche aux usurpateurs/envahisseurs , et il l'a prouvé plusieurs fois .

FRIK-A-FRAK

11 h 56, le 06 août 2019

Tous les commentaires

Commentaires (4)

  • Il a raison , mais il le présente et le dit mal ! Le hezb liabanais lui même se dit un groupe de combattants armé comme il se doit, pour foutre la pétoche aux usurpateurs/envahisseurs , et il l'a prouvé plusieurs fois .

    FRIK-A-FRAK

    11 h 56, le 06 août 2019

  • DES BULLES DE GAZ METHANE DU MEME ECHAPPEMENT !

    L'EXPRESSION DE LA LIBRE ANALYSE

    09 h 05, le 06 août 2019

  • "le Hezbollah fait partie du people" d'accord… mais "n’est pas un groupe armé" ça ne va pas non? c'est quoi alors? des enfants de choeur?

    Fadi Chami

    08 h 37, le 06 août 2019

  • "le Hezbollah (...) n’est pas un groupe armé"!!!??? Voilà une affirmation qui a de quoi rendre perplexe. Elle signifierait: - ou bien que le Hezbollah n'est pas un groupe, - ou bien qu'il n'est pas armé. "groupe": 1.Réunion de plusieurs personnes dans un même lieu. 2.Ensemble de personnes ayant qqch. en commun. Difficile de nier au Hezbollah cette qualité. Quant aux armes...

    Yves Prevost

    07 h 19, le 06 août 2019