X

Liban

Fuites diplomatiques : Ali el-Maoula maintenu en liberté sous caution d’élection de domicile

OLJ
12/06/2019

Le directeur du département des affaires arabes du ministère des Affaires étrangères, Ali el-Maoula, a de nouveau comparu hier devant le premier juge d’instruction de Beyrouth, Ghassan Oueidate, qui a décidé de le maintenir en liberté sous caution d’élection de domicile. Le diplomate, qui avait déjà été interrogé il y a une dizaine de jours, était entendu par le juge dans le cadre de l’enquête menée sur des fuites de documents diplomatiques confidentiels de l’ambassade du Liban à Washington.

Fin mai, le juge Oueidate avait interrogé le rédacteur en chef du quotidien al-Akhbar, proche du Hezbollah, Ibrahim el-Amine, dans le cadre de l’enquête. M. Amine avait alors indiqué avoir remis au juge des documents prouvant que Ali el-Maoula n’était pas impliqué dans ces fuites. C’est en raison des bons rapports entretenus entre MM. Amine et Maoula que ce dernier avait été soupçonné d’être à l’origine de la fuite des procès-verbaux confidentiels établis par l’ambassadeur libanais aux États-Unis, Gaby Issa.

Le 19 mars, al-Akhbar avait en effet publié des procès-verbaux diplomatiques confidentiels rédigés et signés par l’ambassadeur du Liban à Washington, portant sur les comptes-rendus de réunions du secrétaire adjoint américain au Trésor pour la lutte contre le financement du terrorisme, Marshall Billingslea, avec des responsables libanais à Washington. Le journal a également publié le procès-verbal de la rencontre du 12 avril entre David Satterfield, sous-secrétaire d’État américain aux Affaires du Proche-Orient, et la délégation composée des députés Yassine Jaber et Ibrahim Kanaan, et du conseiller du président de la Chambre Ali Hamdane.

À la mi-mai, le ministre des Affaires étrangères, Gebran Bassil, avait demandé la levée de l’immunité de certains diplomates au sein de son administration, dans le cadre de l’enquête en cours sur les fuites diplomatiques.

À la une

Retour à la page "Liban"

Vos Commentaires

Chère/cher internaute,
Afin que vos réactions soient validées sans problème par les modérateurs de L'Orient-Le Jour, nous vous prions de jeter un coup d'oeil à notre charte de modération en cliquant ici.

Nous vous rappelons que les commentaires doivent être des réactions à l'article concerné et que l'espace "réactions" de L'Orient-Le Jour, afin d'éviter tout dérapage, n'est pas un forum de discussion entre internautes.

Merci.

 

Dernières infos

Les + de l'OLJ

1/1

Les articles les plus

Le magazine économique du groupe

Éditorial

Pour une révolution économique

A WEEKLY EDITION CURATED AND
PERSONALIZED BY OUR EDITORIAL TEAM

SIGN UP TO OUR NEWSLETTER IN ENGLISH

More Info See Sample
x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

L'OLJ vous offre 5 articles

"La révolution en marche". Rejoignez maintenant la communauté des abonnés en vous abonnant dès 1$

Je poursuis la lecture

4

articles restants