Liban-France

Escale à Beyrouth du porte-hélicoptère amphibie Dixmude et de la frégate Guépratte

Le porte-hélicoptère amphibie Dixmude et la frégate de type La Fayette Guépratte feront escale à Beyrouth pour quelques jours, à partir de demain jeudi, a déclaré hier l’ambassade de France dans un communiqué.

« Cette escale interviendra avant la réalisation d’un exercice militaire naval et aéronaval visant à accroître l’interopérabilité entre les forces armées françaises et libanaises, précise-t-on dans le texte. Le déploiement de ces deux navires modernes et polyvalents permettra en outre des formations et un échange de savoir-faire opérationnel, dans un contexte marqué par le renforcement de la coopération de défense entre la France et le Liban, notamment dans le domaine naval. »

Selon le texte, « l’exercice Cèdre bleu s’inscrit dans le cadre du développement de la coopération de défense avec le Liban, qui fait partie des principaux partenaires de la France dans la région. Cette coopération militaire est mise en œuvre par le biais de cessions de matériels, de formations et d’exercices comme Cèdre bleu ».

« La France se tient aux côtés du Liban dans la consolidation de son outil de défense et pour contribuer à la montée en puissance des forces armées libanaises dans leur combat contre la menace terroriste », conclut le communiqué.


Le porte-hélicoptère amphibie Dixmude et la frégate de type La Fayette Guépratte feront escale à Beyrouth pour quelques jours, à partir de demain jeudi, a déclaré hier l’ambassade de France dans un communiqué.

« Cette escale interviendra avant la réalisation d’un exercice militaire naval et aéronaval visant à accroître l’interopérabilité entre les forces...

commentaires (0)

Commentaires (0)