Nos Lecteurs ont la Parole

La cohérence face à nos influences

Joe ACOURY
OLJ
08/06/2019

« L’analyse des pathologies de la démocratie occupe une part importante de la littérature critique de la modernité. Elle se focalise aujourd’hui sur une multiplicité de problèmes et d’enjeux parmi lesquels, entre autres, la démocratie des partis, la fermeture oligarchique des élites politiques et administratives, les dérives potentielles ou réelles de la démocratie d’opinion ou encore les possibles dérives de la démocratie compassionnelle. Ces multiples difficultés et tensions, dont certaines sont portées aujourd’hui à leur paroxysme, débouchent sur la question des crises auxquelles structurellement et conjoncturellement se trouve confrontée la démocratie. »

La démocratie avec ou sans le peuple?

Crises et mutations contemporaines de l’expérience démocratique,

Centre de recherches politiques de Sciences Po, janvier 2014.

Un système politique familier avec la distanciation des normes devra faire prévaloir désormais « la transparence » des actes afin de convenir aux délais des aides internationales. Le Libanais est embourbé dans une grande crise. Son absence et ses interactions ponctuelles ou éphémères dans tant de secteurs et de lieux constituent sa part de négligence vis-à-vis de ses élus et de son présent. En attendant les étapes et les résultats de la chasse aux boucs émissaires, le citoyen va devoir lui aussi réviser le va-de-soi de ses dépendances. Des postes jadis intouchables pourraient être questionnés pour la vérification des avoirs et des comptes et ce après avoir été prémunis par des influences données.

Des rapports légitimes, vrais et constructifs ont longtemps été évités afin de garder des liens opportuns aux agendas des redevances tacites ou des conflits à venir. Cependant, pour que le chantier du rétablissement de la nation si souvent énoncé fonctionne, il ne peut se confiner à nos beaux folklores et à la préservation de nos atouts historiques pour transmettre de si riches diversités. Le message de nos coexistences au monde souffre d’une grande absence humaine. Celle d’une égale conscience et de la considération citoyenne en toute personne, en chaque rapport et en chaque parcours. À quand donc l’apprentissage du dialogue difficile sans les mensonges de rigueur afin de pouvoir dire les raisons de nos méfiances, les éléments de nos intolérances et les moyens d’y remédier par des comportements consensuels non impulsifs ou provisoires, mais cohérents et évolutifs ?

Le vivre-ensemble, au-delà des conflits tacites et des faux-semblants, requiert qu’une personne reconnaisse d’abord ses points de confiance et de méfiance avec une autre. L’initiation au changement commence toujours par une dimension intrapersonnelle.

La ligne droite vers la solution de tant de maux du Libanais serait-elle initiée par la révision de ses préacquis? À lui de se prouver alors qu’il pourrait assumer sa part de cohérence face à chacune de ses influences !

Les textes publiés dans le cadre de la rubrique « courrier » n’engagent que leurs auteurs et ne reflètent pas nécessairement le point de vue de L’Orient-Le Jour.

À la une

Retour à la page "Nos Lecteurs ont la Parole"

Vos Commentaires

Chère/cher internaute,
Afin que vos réactions soient validées sans problème par les modérateurs de L'Orient-Le Jour, nous vous prions de jeter un coup d'oeil à notre charte de modération en cliquant ici.

Nous vous rappelons que les commentaires doivent être des réactions à l'article concerné et que l'espace "réactions" de L'Orient-Le Jour, afin d'éviter tout dérapage, n'est pas un forum de discussion entre internautes.

Merci.

 

Dernières infos

Les signatures du jour

Les + de l'OLJ

1/1

Les articles les plus

A WEEKLY EDITION CURATED AND
PERSONALIZED BY OUR EDITORIAL TEAM

SIGN UP TO OUR NEWSLETTER IN ENGLISH

More Info See Sample
x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

L'Orient-Le Jour vous offre 5 articles

Nous sommes un journal indépendant, nous chérissons notre liberté qui découle de notre autonomie financière comme de nos principes éthiques. Votre soutien, cher lecteur, est plus que nécessaire pour pérenniser nos initiatives.

Je poursuis la lecture

4

articles restants