Dernières Infos

France/Affaire Lambert : nouveaux recours des parents contre l'arrêt des soins

AFP / Courtesy of the Lambert Family

Les parents de Vincent Lambert, patient tétraplégique en état végétatif depuis plus de dix ans, devenu symbole du débat sur la fin de vie en France, vont déposer de "nouveaux recours" lundi contre l'arrêt des traitements, ont annoncé leurs avocats dimanche.

L'arrêt programmé des soins doit commencer précisément lundi, suite à une décision de justice.

Ces "nouveaux recours" constitueront l'énième procédure dans cette affaire éprouvante qui déchire depuis une décennie la famille de Vincent Lambert, en état végétatif depuis un accident de la route en septembre 2008.

D'un côté, ses parents, catholiques, ainsi qu'un frère et une soeur refusent l'arrêt des soins. De l'autre, sa femme Rachel, six autres frères et soeurs et son neveu dénoncent un acharnement thérapeutique et affirment, même s'il n'a pas rédigé de directives anticipées, que Vincent Lambert aurait préféré mourir plutôt que de vivre ainsi.

"Les parents de Vincent Lambert saisissent également les autorités et tribunaux compétents d'une plainte disciplinaire aux fins de radiation du docteur Sanchez ainsi que de poursuites pénales à son encontre", ont déclaré dans un communiqué les avocats des parents, visant le médecin dirigeant le service des soins palliatifs et l'unité "cérébrolésés" de l'hôpital Sébastopol de Reims où M. Lambert est hospitalisé.

Après la validation par le Conseil d'Etat fin avril de la décision médicale de d'arrêter l'alimentation et l'hydratation, le Dr Vincent Sanchez a annoncé à la famille l'arrêt des soins la semaine du 20 mai.

Les avocats des parents ont depuis saisi un organisme de l'ONU, le Comité des droits des personnes handicapées (CDPH), qui a demandé à la France de ne pas suspendre les soins dans l'attente de l'examen du dossier sur le fond par ses soins. Mais la France répète que ces mesures conservatoires "sont dépourvues de caractère contraignant" et met en avant le "droit du patient à ne pas subir d'obstination déraisonnable".

Avec ces "nouveaux recours dès lundi", sans plus de précisions, les avocats des parents entendent faire "respecter les mesures provisoires réclamées à deux reprises par l'ONU et dont le défenseur des Droits a rappelé le caractère obligatoire".


Les parents de Vincent Lambert, patient tétraplégique en état végétatif depuis plus de dix ans, devenu symbole du débat sur la fin de vie en France, vont déposer de "nouveaux recours" lundi contre l'arrêt des traitements, ont annoncé leurs avocats dimanche.

L'arrêt programmé des soins doit commencer précisément lundi, suite à une décision de justice.

Ces...