Rechercher
Rechercher

Dernières Infos

L'EI affirme avoir établi une "province" au Cachemire

Photo d'archives AFP

Le groupe jihadiste Etat islamique (EI) a affirmé avoir établi une "province" au Cachemire. C'est la première revendication de ce type concernant l'Inde.

La fondation de la "wilaya" du Hind a été proclamée dans une déclaration transmise tard vendredi soir par l'agence Amaq, l'organe de propagande de l'EI.

Dans le même communiqué, l'organisation dihadiste ajoute avoir infligé des pertes à des soldats de l'armée indienne lors d'une attaque dans la ville d'Amshipora, à deux heures de route environ au sud de Srinagar, la capitale d'été de l'Etat du Jammu-et-Cachemire.

La police indienne a également fait état vendredi d'un affrontement armé dans ce secteur, ajoutant qu'il a été fatal à un militant islamiste impliqué dans plusieurs groupes armés opérant au Cachemire. Ishfaq Ahmad Sofi avait fait allégeance à l'EI.

"La fondation d'une 'province' dans une région où l'EI ne dispose d'aucune forme de gouvernance réelle est absurde, mais ne devrait pas être ignorée", estime Rita Katz, directrice du SITE Intel Group, un organisme qui suit l'activité de l'extrémisme islamiste. "Pour les jihadistes présents dans ces régions vulnérables, c'est un geste significatif qui pose les jalons d'une reconstruction de la carte du 'califat' de l'EI", ajoute-t-elle.

L'EI a été évincé des territoires conquis à partir de 2014 en Irak et en Syrie.

Le groupe s'est attribué la responsabilité des attentats qui ont fait au moins 253 morts le dimanche de Pâques au Sri Lanka.


Le groupe jihadiste Etat islamique (EI) a affirmé avoir établi une "province" au Cachemire. C'est la première revendication de ce type concernant l'Inde.

La fondation de la "wilaya" du Hind a été proclamée dans une déclaration transmise tard vendredi soir par l'agence Amaq, l'organe de propagande de l'EI.

Dans le même communiqué, l'organisation dihadiste ajoute...