Meurtre de Choueifate

La famille d’Abou Faraj retire sa plainte contre l’accusé

Michel Aoun s’entretenant avec Akram Chehayeb et Waël Bou Faour. Photo Dalati et Nohra

La famille de Alaa Abou Faraj, un partisan du Parti socialiste progressiste tué il y a un an jour pour jour à Choueifate lors d’échauffourées avec des partisans du Parti démocrate de Talal Arslane (principal adversaire druze du leader du PSP, Walid Joumblatt), a décidé de retirer sa plainte contre Amine Souki, partisan de M. Arslane, accusé du crime.

C’est ce qu’a déclaré le ministre de l’Éducation Akram Chehayeb à l’issue de son entretien, hier à Baabda, avec le chef de l’État, Michel Aoun, en présence du ministre de l’Industrie Waël Bou Faour. « À l’initiative de M. Aoun et à la faveur des efforts déployés par Walid Joumblatt, nous avons remis au chef de l’État le document selon lequel la famille de Alaa Abou Faraj s’est désistée de sa plainte contre l’accusé », a expliqué Akram Chehayeb, précisant que le document en question sera remis à la justice dès que l’accusé sera livré à la justice.

Quelques heures plus tard, Walid Joumblatt a expliqué les motifs de sa décision. « Nous voulons que la justice prenne son cours à Choueifate. Et je suis responsable de la décision que j’ai prise », a-t-il écrit sur son compte Twitter, appelant ses partisans à éviter les tensions. « Ce n’est pas la première fois que l’on opte pour ce choix afin de préserver l’intérêt public », a-t-il ajouté, remerciant Michel Aoun et les cheikhs druzes pour leurs efforts sur ce plan.

Cette initiative intervient deux jours après une réunion tenue dimanche à Aïn el-Tiné, sous l’égide du président de la Chambre Nabih Berry, entre une délégation du PSP et une autre du Hezbollah, afin de calmer les esprits à la suite de la dernière escalade verbale entre les deux partis.


La famille de Alaa Abou Faraj, un partisan du Parti socialiste progressiste tué il y a un an jour pour jour à Choueifate lors d’échauffourées avec des partisans du Parti démocrate de Talal Arslane (principal adversaire druze du leader du PSP, Walid Joumblatt), a décidé de retirer sa plainte contre Amine Souki, partisan de M. Arslane, accusé du crime.

C’est ce qu’a...

commentaires (0)

Commentaires (0)