X

Agenda

Plantation du « millionième arbre » dans le jardin du palais de Baabda

USaid-LIBAN
OLJ
01/05/2019

Le président Michel Aoun et l’ambassadrice des États-Unis, Elizabeth Richard, ont planté hier, dans le jardin du palais présidentiel à Baabda, un chêne représentant le « millionième arbre » planté au Liban grâce à une initiative de l’USaid, qui avait lancé un programme de reboisement du Liban.

La cérémonie s’est déroulée en présence des ministres Ghassan Hasbani, Fady Jreissati, Hassan Lakkis, May Chidiac, Gebran Bassil, Camille Abousleiman, Richard Kouyoumjian, Ghassan Atallah, Nada Boustany, Mansour Bteich, Élias Bou Saab et Saleh Gharib, d’un grand nombre de députés, de donateurs, de représentants de l’armée, de conseils municipaux et de la société civile.

Dans son discours, M. Aoun a mis l’accent sur l’importance de l’équilibre entre les mondes humain, animal et végétal, alors que Mme Richard a souligné l’engagement de longue date du gouvernement américain en faveur de la préservation de l’environnement au Liban. « Nos efforts englobent également le soutien aux communautés locales qui comptent sur les forêts pour leur développement économique et l’amélioration de la gestion des ressources naturelles dans trois domaines d’intervention : le Chouf, le Liban-Nord et Rachaya », a-t-elle dit.


À la une

Retour à la page "Agenda"

Dernières infos

Les signatures du jour

Décryptage de Scarlett HADDAD

La visite du ministre des AE turc à Beyrouth, un timing sensible

Un peu plus de Médéa AZOURI

Les ami(e)s de mes ami(e)s

Les + de l'OLJ

1/1

Les articles les plus

A WEEKLY EDITION CURATED AND
PERSONALIZED BY OUR EDITORIAL TEAM

SIGN UP TO OUR NEWSLETTER IN ENGLISH

More Info See Sample
x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

L'Orient-Le Jour vous offre 5 articles

Nous sommes un journal indépendant, nous chérissons notre liberté qui découle de notre autonomie financière comme de nos principes éthiques. Votre soutien, cher lecteur, est plus que nécessaire pour pérenniser nos initiatives.

Je poursuis la lecture

4

articles restants