X

Liban

Nasrallah : Nous riposterons lorsqu’une mesure prise par les États-Unis le méritera

Liban-Iran
J.A.R. | OLJ
11/04/2019

Le secrétaire général du Hezbollah, Hassan Nasrallah, a stigmatisé hier la décision de Washington de classer les gardiens de la révolution iraniens comme organisation terroriste, mais a affirmé que sa formation riposterait « lorsqu’une mesure prise par les États-Unis le méritera ».

Dans un discours retransmis à la télévision à l’occasion de la Journée des blessés de la résistance, le leader chiite a affirmé par ailleurs que certains Libanais tentaient d’inscrire des « amis » et des « alliés » du Hezbollah sur la liste terroriste américaine, en allusion notamment au président du Parlement libanais, Nabih Berry, qui, selon des informations de presse, pourrait être ciblé par des sanctions US.

Gardiens de la révolution

Les États-Unis avaient placé lundi les gardiens de la révolution, l’armée idéologique du régime iranien, sur leur liste noire des « organisations terroristes étrangères », pour accroître leur campagne de pression qui n’a pas réussi pour l’instant à faire fléchir Téhéran.

« Il s’agit d’un précédent contre un pays reconnu de tous et membre de l’ONU », a réagi Hassan Nasrallah, qualifiant cette décision de « sommet de l’insolence et de la stupidité ». « Nous apportons notre soutien aux gardiens de la révolution et nous les remercions pour leur défense de la région et de ses peuples, et pas seulement celle de l’Iran, et pour leur lutte contre le projet américain dans la région. La décision des États-Unis est en réalité naturelle. Il s’agit d’une riposte de Washington après ses défaites dans la région car les gardiens de la révolution ont un rôle pivot. Les Américains sont ainsi allés au bout de leur logique », a expliqué le chef du Hezbollah.

Et de poursuivre : « Pour l’instant, nous nous contentons de condamner les mesures prises par les États-Unis. Mais nous avons des cartes en notre possession que nous pouvons utiliser, notamment face aux sanctions US. Qui vous dit que nous ne riposterons pas lorsque le moment sera venu ? Lorsqu’une mesure prise par les États-Unis méritera une riposte, nous riposterons fortement et de manière appropriée à l’échelle de tous les fronts où les États-Unis sont présents. Il est de notre devoir de réagir. Notre histoire parle pour nous. »

« Les États-Unis ne sont pas des soutiens aux terroristes. Ce pays est lui-même une entité terroriste qui se comporte comme telle, notamment en soutenant Israël. Les États-Unis sont la figure de proue du terrorisme et ils se permettent de nous qualifier d’organisation terroriste ? » a encore dit le chef du Hezbollah.

Sanctions contre Berry

Sur le plan libanais, le leader du parti chiite a salué l’« atmosphère de coopération entre l’ensemble des formations politiques sur les dossiers internes les plus importants », insistant sur l’importance de l’« unité et de la résistance » afin de « préserver la liberté, la souveraineté et l’indépendance du Liban ».

Le chef du Hezbollah a également réagi aux informations, publiées le week-end notamment par le quotidien émirati The National, selon lesquelles l’administration américaine aurait l’intention d’inclure dans ses nouvelles sanctions des personnalités proches du parti chiite, notamment le président du Parlement libanais Nabih Berry et des membres du mouvement Amal qu’il préside.

« Il n’y a rien de tout cela, mais certains Libanais à Washington tentent de faire inscrire des amis et des alliés du Hezbollah sur la liste noire des États-Unis », a indiqué le leader chiite, sans donner de noms.

Ces informations avaient déjà été démenties notamment par l’ambassadeur du Liban à Washington, Gaby Issa, alors qu’une délégation parlementaire s’est rendue en début de semaine aux États-Unis dans le cadre d’une mission officielle prévue avant les rumeurs sur l’élargissement des sanctions américaines à de nouvelles personnalités libanaises.

« Développement majeur »

Commentant enfin la victoire de Benjamin Netanyahu aux élections législatives, le leader du parti chiite a déclaré que les résultats de ce scrutin « ne changent rien pour nous et ne nous concernent pas ».

« Avec Netanyahu et Trump, nous sommes entrés dans une nouvelle phase », a cependant déclaré le leader du parti. « Avec l’entière caution américaine à Netanyahu, nous allons faire face à un enjeu majeur concernant nos frontières terrestres et maritimes », a dit le secrétaire général du Hezbollah, ajoutant que les inquiétudes exprimées par les responsables libanais concernant les fermes de Chebaa et les hauteurs de Kfarchouba étaient justifiées.

J.A.R.


À la une

Retour à la page "Liban"

Vos Commentaires

Chère/cher internaute,
Afin que vos réactions soient validées sans problème par les modérateurs de L'Orient-Le Jour, nous vous prions de jeter un coup d'oeil à notre charte de modération en cliquant ici.

Nous vous rappelons que les commentaires doivent être des réactions à l'article concerné et que l'espace "réactions" de L'Orient-Le Jour, afin d'éviter tout dérapage, n'est pas un forum de discussion entre internautes.

Merci.

 

Amère Ri(s)que et péril.

Ya3neh en d'autres termes, pour le moment H.N nous dit les 2 doigts levés, les comploteurs ne font que du ja3daneh hakeh.

Au cas où ils iraient jusqu'à deconner, we will mean business, you fox .

En bon franbano-anglo-yanky.

L'EXPRESSION DE LA LIBRE ANALYSE

QUE VA-T-IL FAIRE... DECLARER LA GUERRE AUX ETATS UNIS ? FANFARONNADE !

Jack Gardner

Maitenant c'est deux doigts en l'air!
puis les 8 huits autres restants

gaby sioufi

c a dire lorsque le ciel tombera sur sa tete !
c a d lorsque vali fakih l'instruira de ce faire !
Tout comme la syrie attaquera israel au . oment qu'elle choisira, SI et SEULEMENT SI israel la derangera outre mesure !

Dernières infos

Les signatures du jour

Décryptage de Scarlett HADDAD

Avant la visite de Bassil en Syrie, Sergueï Lavrov attendu à Beyrouth

Un peu plus de Médéa AZOURI

Power to the People

Les + de l'OLJ

1/1

Les articles les plus

A WEEKLY EDITION CURATED AND
PERSONALIZED BY OUR EDITORIAL TEAM

SIGN UP TO OUR NEWSLETTER IN ENGLISH

More Info See Sample
x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

L'Orient-Le Jour vous offre 5 articles

Nous sommes un journal indépendant, nous chérissons notre liberté qui découle de notre autonomie financière comme de nos principes éthiques. Votre soutien, cher lecteur, est plus que nécessaire pour pérenniser nos initiatives.

Je poursuis la lecture

4

articles restants