X

Dernières Infos

Des centaines de morts redoutés en Afrique australe après le cyclone Idai

Reuters
18/03/2019

Le passage du cyclone Idai sur l'Afrique australe pourrait avoir fait un millier de morts dans le seul Mozambique, a annoncé lundi le président Filipe Nyusi à la radio.

Pour l'heure, le bilan officiel est de 84 décès confirmés. Mais le chef de l'Etat, qui a survolé les régions touchées, a indiqué à l'antenne de Radio Mocambique que la catastrophe était d'une ampleur "gigantesque".

Le cyclone Idai, le plus puissant survenu en Afrique australe depuis Eline en 2000, a également frappé le Zimbabwe et le Malawi.

La tempête a emporté maisons et ponts et provoqué des inondations et des coupures d'électricité. Les communications ont également été coupées dans certaines régions.

La ville portuaire de Beira, au Mozambique, a été particulièrement affectée. "L'ampleur des destructions y est énorme. Il semble que le secteur a été détruit à 90%", a rapporté Jamie LeSueur, qui dirige sur place l'équipe de la Fédération internationale des sociétés de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge (IFRC).

Au Zimbabwe, où des pointes de vent à 170 km/h ont été enregistrées, le bilan officiel est de 89 décès confirmés. Mais, comme au Mozambique, les autorités s'attendent à ce qu'il s'alourdisse dans les prochaines heures.

En février 2000, le passage du cyclone Eline avait fait 350 morts et 650.000 sans-abri en Afrique australe.

À la une

Retour à la page "Dernières Infos"

Dernières infos

Les signatures du jour

Les + de l'OLJ

1/1

Le Journal en PDF

Les articles les plus

A WEEKLY EDITION CURATED AND
PERSONALIZED BY OUR EDITORIAL TEAM

SIGN UP TO OUR NEWSLETTER IN ENGLISH

More Info See Sample
x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

L'OLJ vous offre 5 articles

Nous sommes un journal indépendant, nous chérissons notre liberté qui découle de notre autonomie financière comme de nos principes éthiques. Votre soutien, cher lecteur, est plus que nécessaire pour pérenniser nos initiatives.

Je poursuis la lecture

4

articles restants