Rechercher
Rechercher

Dernières Infos

Des centaines de morts redoutés en Afrique australe après le cyclone Idai

Photo prise à Beira, au Mozambique, le 18 mars 2019. AFP / WFP / Déborah NGUYEN

Le passage du cyclone Idai sur l'Afrique australe pourrait avoir fait un millier de morts dans le seul Mozambique, a annoncé lundi le président Filipe Nyusi à la radio.

Pour l'heure, le bilan officiel est de 84 décès confirmés. Mais le chef de l'Etat, qui a survolé les régions touchées, a indiqué à l'antenne de Radio Mocambique que la catastrophe était d'une ampleur "gigantesque".

Le cyclone Idai, le plus puissant survenu en Afrique australe depuis Eline en 2000, a également frappé le Zimbabwe et le Malawi.

La tempête a emporté maisons et ponts et provoqué des inondations et des coupures d'électricité. Les communications ont également été coupées dans certaines régions.

La ville portuaire de Beira, au Mozambique, a été particulièrement affectée. "L'ampleur des destructions y est énorme. Il semble que le secteur a été détruit à 90%", a rapporté Jamie LeSueur, qui dirige sur place l'équipe de la Fédération internationale des sociétés de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge (IFRC).

Au Zimbabwe, où des pointes de vent à 170 km/h ont été enregistrées, le bilan officiel est de 89 décès confirmés. Mais, comme au Mozambique, les autorités s'attendent à ce qu'il s'alourdisse dans les prochaines heures.

En février 2000, le passage du cyclone Eline avait fait 350 morts et 650.000 sans-abri en Afrique australe.


Le passage du cyclone Idai sur l'Afrique australe pourrait avoir fait un millier de morts dans le seul Mozambique, a annoncé lundi le président Filipe Nyusi à la radio.

Pour l'heure, le bilan officiel est de 84 décès confirmés. Mais le chef de l'Etat, qui a survolé les régions touchées, a indiqué à l'antenne de Radio Mocambique que la catastrophe était d'une ampleur...