X

Liban

Un Libanais tué par Boko Haram au Nigeria, selon son frère

OLJ
15/03/2019

Un Libanais de Haret Saïda (est de Saïda), Ahmad Sarji, âgé de 54 ans, a été tué au Nigeria, a annoncé hier son frère, Mohammad Sarji, à l’Agence nationale d’information (ANI, officielle). Selon lui, Ahmad a été tué « à l’aide d’instruments tranchants », après avoir été enlevé une semaine auparavant par des jihadistes de Boko Haram.

Mohammad Sarji a indiqué être en contact avec le consulat libanais au Nigeria pour connaître les circonstances exactes de la mort de son frère.

En soirée, le ministère des Affaires étrangères a présenté ses condoléances à la famille d’Ahmad Sarji et a précisé, dans un communiqué, que le chef de la diplomatie, Gebran Bassil, a donné ses instructions à l’ambassadeur du Liban à Abuja, Houssam Diab, pour qu’il suive le cours de l’enquête et œuvre à faciliter le rapatriement de la dépouille mortelle.

À la une

Retour à la page "Liban"

Vos Commentaires

Chère/cher internaute,
Afin que vos réactions soient validées sans problème par les modérateurs de L'Orient-Le Jour, nous vous prions de jeter un coup d'oeil à notre charte de modération en cliquant ici.

Nous vous rappelons que les commentaires doivent être des réactions à l'article concerné et que l'espace "réactions" de L'Orient-Le Jour, afin d'éviter tout dérapage, n'est pas un forum de discussion entre internautes.

Merci.

 

Dernières infos

Les signatures du jour

Décryptage de Scarlett HADDAD

La lutte d’influence américano-russo-iranienne bat son plein

Les + de l'OLJ

1/1

Les articles les plus

x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

6

articles restants

Pour déchiffrer un Orient compliqué