X

À La Une

"Dictateur", "tyran" : montée de tensions entre Netanyahu et Erdogan

Israel-Turquie

Le président turc a accusé le Premier ministre israélien d'être un "tyran" qui "massacre des enfants", après que ce dernier l'eut traité de "dictateur".


OLJ/AFP
13/03/2019

Le président turc Recep Tayyip Erdogan a accusé Benjamin Netanyahu d'être un "tyran" qui "massacre des enfants", après que le Premier ministre israélien l'eut traité de "dictateur", en pleine montée de tensions entre les deux dirigeants.

"Qu'il ne nous donne pas de leçons. Eh Netanyahu, tiens-toi bien. Tu es un tyran", a déclaré le chef de l'Etat turc lors d'un meeting à Ankara, accusant le dirigeant israélien d'avoir "massacré des enfants palestiniens". "Ce voleur qui est à la tête d'Israël est en train d'être jugé dans son pays. Pourquoi Netanyahu et sa femme sont jugés? Pour vol", a-t-il également déclaré, faisant allusion à l'inculpation du dirigeant israélien dans trois affaires de corruption présumée.

Le ton est monté cette semaine entre la Turquie et Israël après que M. Netanyahu, en pleine campagne électorale, ait déclaré dimanche qu'Israël n'était pas l'État-nation "de tous ses citoyens", mais "uniquement du peuple juif", et donc pas de l'importante communauté arabe et musulmane.  Il réagissait à des propos de la comédienne et mannequin israélienne Rotem Sela qui s'était indignée sur les réseaux sociaux des positions de son gouvernement de droite vis-à-vis de la minorité arabe, représentant 17,5% de la population.

"Il n'y a pas de citoyen de deuxième classe en Israël", avait dit M. Netanyahu, "Israël est une démocratie où tous les Israéliens, y compris les près de deux millions d'Arabes, jouissent de l'égalité des droits individuels". "Mais Israël est aussi le seul et unique Etat juif", avec l'étoile de David sur son drapeau, l'hébreu pour langue officielle et le droit pour tous les juifs dans le monde de venir vivre en Israël, avait-il ajouté.

Ibrahim Kalin, porte-parole du président turc, a dénoncé mardi le "racisme flagrant" manifesté selon lui par le Premier ministre israélien.

"Erdogan, le dictateur turc, s'en prend à la démocratie israélienne alors que ses prisons sont remplies de journalistes et de juges turcs. Quelle plaisanterie", s'est écrié M. Netanyahu dans un message diffusé par ses services durant la nuit de mardi à mercredi.

Cette réaction a suscité une nouvelle charge mercredi de M. Kalin contre le Premier ministre israélien. "L'Etat d'apartheid qu'il dirige occupe des territoires palestiniens, tue des femmes et des enfants et emprisonne les Palestiniens sur leur propres terres. Les mensonges et la pression ne dissimuleront pas vos crimes", a tweeté le porte-parole présidentiel turc.

M. Erdogan a également évoqué mercredi les heurts qui ont opposé la veille des policiers israéliens et des Palestiniens sur l'esplanade des Mosquées à Jérusalem, déplorant que les policiers et militaires israéliens pénètrent sur ce lieu saint.

"Ne nous provoque pas. Nous n'avons jamais opprimé un juif dans ce pays, nous n'avons jamais fait à une synagogue ce que vous faites (sur l'esplanade des Mosquées). Ne nous provoquez pas, nous n'entrerons pas dans ce jeu", a-t-il mis en garde.



Pour mémoire

Escalade verbale entre Israël et la Turquie

Nouvelle diatribe anti-israélienne d’Erdogan



À la une

Retour à la Une

Vos Commentaires

Chère/cher internaute,
Afin que vos réactions soient validées sans problème par les modérateurs de L'Orient-Le Jour, nous vous prions de jeter un coup d'oeil à notre charte de modération en cliquant ici.

Nous vous rappelons que les commentaires doivent être des réactions à l'article concerné et que l'espace "réactions" de L'Orient-Le Jour, afin d'éviter tout dérapage, n'est pas un forum de discussion entre internautes.

Merci.

 

Sarkis Serge Tateossian

Merci de lire dans mon précédant commentaire :
- des églises grecques et arméniennes
- Une seule histoire vraie suffit pour décrire La Turquie

Sarkis Serge Tateossian

l'un ne vaut pas mieux que l'autre...

Venant à Erdogan effendi.
Ce matin il nous dit que Netanyahou est un
- voleur,
- tyran,
- Réserve Israël uniquement aux juifs
- Rappelle que lui n'a jamais détruit des synagogues....et opprimé un juif ...
- Netanyahu occupe des terres d'autrui (des palestiniens)....

Ehhh ohhh effendi Erdogan,vous êtes sur que vous ne parlez pas de vous et de vos exploits ???

Ce n'est pas vous à l'origine des destructions des églises grecs et arméniens ? Sainte Sophie vous dit quelques chose ? La ville d'Ani arménienne réputée pour ses milles et une église et cathédrales que vous avez anéantie ?

Une seule histoire vraie suffit pour te décrire La Turquie :
Il y a une dizaine d'années un brillant étudiant turc à l'armée de l'air s'est suicidé suite au refus de cette institution de l'engager comme pilote, et pourtant il venait de passer toutes les épreuves avec brio.

Son père raconte : Mon fils un turc patriote, est venu me confier son chagrin, il ne comprenait pas pourquoi il n'a pas été engagé dans l'armée de l'air ?
Il dit qu'à son tour il a confié un secret à son fils, qu'il était arménien ...survivant du génocide et que sa famille ne le lui a jamais dit pour le protéger.

L'homme très perturbé s'est suicidé quand son père lui rajoute : Mon fils, si toi tu ne connaissais pas tes origines, l'état turc connaissait parfaitement et une liste existe qui répertorie toutes les minorités et l'armée, ce n'est pas pour nous.

L'EXPRESSION DE LA LIBRE ANALYSE

L,UN EST UN TYRAN DE SON PEUPLE ET DES KURDES ET L,AUTRE CELUI DES PALESTINIENS...

ACQUIS À QUI

C'est deux alliés du grand Satan .

Un dictateur régional, mais le tyran est en fait un criminel de niveau international.

Alors à quand l'affrontement autrement que par vos grandes gueules ?

L’azuréen

Ouf démocratie ? Non franchement employez un autre terme messieurs ! Théocratie par exemple ou régimes autoritaires qui s’en prennent à des pans entiers de leurs populations .

Eleni Caridopoulou

Tous les deux pays de grande démocratie Ha ha ha

Le Faucon Pèlerin

Qui vous étonne le plus de ces deux "républicains démocrates" qui n'ont jamais massacré une fourmi dans leurs pays respectifs ?

Pierre Hadjigeorgiou

"Ne nous provoque pas. Nous n'avons jamais opprimé un juif dans ce pays, nous n'avons jamais fait à une synagogue ce que vous faites (sur l'esplanade des Mosquées). Ne nous provoquez pas, nous n'entrerons pas dans ce jeu", a-t-il mis en garde.

Il ne manquerais plus que le Turc parle de provocation alors que la Turquie repose sur des terres Grecques, Arménienne et Syrienne. La Turquie a vide le pays de tous les ressortissants Chrétiens et a présent se débarrasse de tous les opposants laïcs.

C'est un échange de bon procédé entre Hitler et Mussolini auquel nous assistons!

Dernières infos

Les signatures du jour

Décryptage de Scarlett HADDAD

Entre Hariri et Bassil, l’entente vacille, mais ne tombe pas

Les + de l'OLJ

1/1

Les articles les plus

x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

6

articles restants

Pour déchiffrer un Orient compliqué