X

Liban

« L’indépendance de la justice appartient à toutes les générations »

Ligue des anciens magistrats
S. N. | OLJ
04/03/2019

La ligue des anciens magistrats a tenu samedi son assemblée générale annuelle au Palais de justice à Beyrouth‚ en présence de près de 80 juges retraités, membres de la ligue, chacun continuant d’incarner à sa manière‚ par son élégance ou sa pondération‚ la stature de l’autorité juridictionnelle. « Vous avez été les gardiens du temple de la justice, et c’est à juste titre que la mémoire judiciaire se concrétise en vous », a ainsi déclaré à l’adresse de ses pairs l’ancien juge Anthony Issa el-Khoury, président de la ligue, à l’ouverture de l’assemblée. La vétusté du décor de bois de la salle d’audience accueillant la réunion participe de l’impression d’une époque révolue‚ différente.

À en croire une journaliste chevronnée présente à l’événement‚ jusqu’à la dernière décennie, le corps magistral était plus accessible, réussissant l’équilibre de la transparence et de l’obligation de réserve. Aujourd’hui poussée à l’extrême, cette obligation semble avoir érigé un mur de méfiance entre le corps magistral et le corps médiatique, renforçant, à tort ou à raison, le scepticisme du justiciable à l’égard du système, selon ce témoignage, corroboré par d’autres dans les milieux des juristes.

Considérant que la justice demeure « la pierre d’angle du système démocratique », la ligue des anciens magistrats plaide d’une manière générale pour l’indépendance du pouvoir judiciaire, ce que devrait en principe faciliter l’orientation actuelle des institutions vers la lutte contre la corruption, a relevé Antoine Issa el-Khoury, en valorisant la rencontre récente du conseil administratif de la ligue avec le nouveau ministre de la Justice, l’ancien juge Albert Serhane. La ligue se montre soucieuse de « tendre la main aux juges en exercice de sorte à donner à leur travail sa juste valeur », selon ses termes. C’est le « devoir » dont les anciens juges s’investissent de « défendre la dignité et l’indépendance du corps magistral », a-t-il dit. C’est ainsi que l’autorité morale de la ligue se concrétise et que la probité des anciens juges devient un legs. « L’indépendance de la justice est notre plus grand ouvrage. Cette indépendance est pour toutes les générations », a lancé un ancien magistrat dans la foulée du débat.

L’assemblée générale a naturellement été l’occasion de faire le bilan budgétaire de l’année écoulée – ce dont s’est chargé, jusqu’au détail près, le trésorier de la ligue, l’ancien juge Faouzi Dagher – et de transmettre le rapport administratif des activités de la ligue, par la voix de son secrétaire général, le juge Hassan Hage. Ces activités incluent le suivi, auprès des autorités compétentes des points d’actualité concernant les intérêts du corps magistral, comme le financement de la mutuelle des juges. La ligue tente aussi de mettre l’expertise des anciens magistrats au service des institutions. La ligue investit enfin une partie de son budget dans la publication d’une revue annuelle, intitulée Pensées judiciaires (Khawater kadai’ya), composée d’articles qui vont de commentaires juridiques à des écrits de prose.



Pour mémoire

Les avocats accusent des magistrats de porter atteinte à la dignité de leur profession

Les magistrats en grève pour dénoncer une atteinte à leurs « garanties »



À la une

Retour à la page "Liban"

Vos Commentaires

Chère/cher internaute,
Afin que vos réactions soient validées sans problème par les modérateurs de L'Orient-Le Jour, nous vous prions de jeter un coup d'oeil à notre charte de modération en cliquant ici.

Nous vous rappelons que les commentaires doivent être des réactions à l'article concerné et que l'espace "réactions" de L'Orient-Le Jour, afin d'éviter tout dérapage, n'est pas un forum de discussion entre internautes.

Merci.

 

Sarkis Serge Tateossian

Merci de lire paix à leur âme.

L'EXPRESSION DE LA LIBRE ANALYSE

INDEPENDANCE DITES-VOUS ? ETC... ETC... ETC...

Sarkis Serge Tateossian

Paix à leurs âmes. Respects à leur mémoire. Ce sont des serviteurs de la justice et de la république.

Dernières infos

Les + de l'OLJ

1/1

Les articles les plus

x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.