Rechercher
Rechercher

Moyen Orient et Monde - Venezuela

Guaido en route vers la frontière colombienne pour faire entrer l’aide américaine

L’opposant Juan Guaido a quitté Caracas hier pour se rendre avec des partisans à la frontière avec la Colombie afin de tenter de faire entrer au Venezuela l’aide humanitaire envoyée par les États-Unis et bloquée par l’armée fidèle au président Nicolas Maduro. « C’est confirmé, il est en route », a indiqué à l’AFP un collaborateur de l’opposant, qui a choisi de parcourir par la route les 900 kilomètres séparant la capitale de la frontière avec la Colombie. Une caravane d’une dizaine de véhicules a quitté Caracas, ont constaté des journalistes de l’AFP, sans pouvoir dire si M. Guaido se trouvait précisément dans ce convoi. Un autre convoi composé de plusieurs autocars a quitté Caracas avec à son bord de nombreux députés d’opposition. Il a été brièvement intercepté sur la route.

De son côté, Nicolas Maduro a annoncé hier la fermeture totale de la frontière terrestre avec le Brésil, à deux jours de la date annoncée par Juan Guaido pour l’entrée de l’aide humanitaire dans le pays. « J’ai décidé qu’à partir de 20h00 ce jeudi, la frontière terrestre avec le Brésil restera totalement fermée jusqu’à nouvel ordre », a-t-il déclaré lors d’une réunion avec le haut commandement militaire. Mercredi, Nicolas Maduro avait une nouvelle fois dénoncé un « show » politique et répété que le président américain Donald Trump projetait une intervention militaire pour le renverser.

L’opposant Juan Guaido a quitté Caracas hier pour se rendre avec des partisans à la frontière avec la Colombie afin de tenter de faire entrer au Venezuela l’aide humanitaire envoyée par les États-Unis et bloquée par l’armée fidèle au président Nicolas Maduro. « C’est confirmé, il est en route », a indiqué à l’AFP un collaborateur de l’opposant, qui a choisi de...
commentaires (0)

Commentaires (0)

Retour en haut