X

Dernières Infos

Gouvernement : Le délai des 100 jours a commencé, prévient le bloc aouniste

Liban
OLJ
19/02/2019

Le bloc parlementaire du "Liban fort", dont le Courant patriotique libre est la principale composante, a déclaré hier que la période des 100 jours accordée au gouvernement de Saad Hariri, dont il est l'un des principaux partenaires, avait débuté. "Le délai de 100 jours a commencé. Chaque minute est importante", a déclaré Ibrahim Kanaan à l'issue de la réunion hebdomadaire de son bloc.

Le secrétaire général du bloc est ensuite revenu sur les déclarations du ministre de la Défense, Elias Bou Saab, qui était à Munich pour une conférence sur la sécurité, sur le régime syrien, qui a notamment déclaré que "Bachar el-Assad est le président de la Syrie, qu'on le veuille ou non, et nous n’avons d’autre choix que de dialoguer avec lui".

"Les propos du ministre sont dans le sillage d'un consensus arabe et international. Ce qu'il a dit ne constitue pas une violation de la déclaration ministérielle", a-t-il affirmé. "Nous sommes attachés à la solidarité ministérielle et tout ce qui se passe est dans l'intérêt du pays. La question des déplacés syriens ne doit pas être soumise aux tiraillements politiques", a-t-il également déclaré.

Le bloc est également revenu sur la polémique survenue après les propos de M. Kanaan sur les recrutements prétendus abusifs au ministère de l’Éducation, s'appuyant selon lui sur des chiffres fournis par l'Inspection centrale mais que conteste le ministère. "Que ceux qui contestent les chiffres de l'Inspection centrale viennent en discuter au Parlement", a lancé le député CPL du Metn.



À la une

Retour à la page "Dernières Infos"
x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

6

articles restants

Pour déchiffrer un Orient compliqué