X

Dernières Infos

Affrontements au Liban-Nord en 2014 : le procès d'Ahmad el-Assir reporté au 30 septembre prochain

Liban
OLJ
18/02/2019

Le Tribunal militaire, présidé par Hussein Abdallah, a reporté lundi au 30 septembre prochain l'audience dans le deuxième procès du cheikh salafiste Ahmad el-Assir, déjà condamné à mort pour les affrontements avec l'armée au Liban-Sud, dans l'affaire d'autres combats avec la troupe à Bhanine au Liban-Nord.

Dan ce deuxième procès, le cheikh salafiste et un autre détenu sont accusés d'avoir "entraîné des groupes armés" qui ont participé à des combats à Bhanine. Cette localité du Liban-Nord avait été le théâtre de combats entre des islamistes, dirigés  par le cheikh salafiste Khaled Hoblos, et l'armée, en octobre 2014. Le cheikh Assir est soupçonné d'avoir apporté un soutien logistique et sécuritaire aux éléments islamistes au cours de cette bataille.

Cheikh Assir fait déjà l'objet d'une condamnation à mort en septembre 2017 pour avoir mené à Saïda des combats contre l’armée en juin 2013. Il y a un mois, la Cour de cassation militaire avait reporté au 7 mars 2019 l’audience consacrée au jugement d'Ahmad el-Assir et de ses compagnons.

Les affrontements qui avaient eu lieu à Abra entre des islamistes menés par le prédicateur sunnite et l'armée libanaise avaient fait 29 morts, 18 soldats et 11 miliciens.


À la une

Retour à la page "Dernières Infos"

Dernières infos

Les signatures du jour

Décryptage de Scarlett HADDAD

25 mai 2000-25 mai 2019 : ce qui reste de la fête de la Libération

Un peu plus de Médéa AZOURI

Et si on faisait tous la grève ?

Les articles les plus

A WEEKLY EDITION CURATED AND
PERSONALIZED BY OUR EDITORIAL TEAM

SIGN UP TO OUR NEWSLETTER IN ENGLISH

More Info See Sample
x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

L'Orient-Le Jour vous offre 5 articles

Nous sommes un journal indépendant, nous chérissons notre liberté qui découle de notre autonomie financière comme de nos principes éthiques. Votre soutien, cher lecteur, est plus que nécessaire pour pérenniser nos initiatives.

Je poursuis la lecture

4

articles restants