X

Dernières Infos

Incident de Jahiliyé : Wahab revient à la charge contre la Justice

Liban
OLJ
16/02/2019

L'ancien ministre druze Wi'am Wahab a une nouvelle fois critiqué la justice libanaise après un premier rapport dans lequel celle-ci affirme que la balle qui a tué un garde du corps de l'ex-ministre lors d'un affrontement avec la police ne provient pas des Forces de sécurité intérieure (FSI).

"Une partie de la justice militaire est à la solde des médias, et les résultats de l'enquête dans le dossier de Mohammad Abou Diab ont été diffusés", a affirmé le ministre, lors d'une conférence de presse.

Le commissaire du gouvernement près le tribunal militaire, Fadi Akiki, a publié vendredi son premier rapport d'enquête après l'incident de Jahiliyé, dans le Chouf, en décembre dernier, où un garde du corps de l'ancien ministre, Mohammad Abou Diab, avait été tué lors d'un échange de tirs après une descente des Forces de sécurité intérieure au domicile de M. Wahab afin de lui transmettre un mandat d'amener.

Dans ce rapport, le juge Akiki explique que la balle extraite du corps de la victime ne vient pas d'une arme des FSI. Ce rapport indique également que les dix personnes incarcérées dans cette affaire ont été déférées devant le juge d'instruction militaire. Le principal responsable du meurtre du garde du corps n'a pas encore été trouvé, selon ce rapport.

Le parti Tawhid de M. Wahab avait dénoncé un rapport "politique", indiquant avoir commissionné un expert qui a conclu que la balle appartenait bien aux forces de sécurité libanaises. L'ancien ministre druze ainsi que l'émir druze Talal Arslane ont dénoncé la responsabilité des FSI et de la justice dans cet incident.

"Le juge Akiki est responsable de la fuite de ces documents, sans l'autorisation du Conseil supérieur de la magistrature et du ministre de la Justice et nous réclamons qu'il soit tenu responsable de ses actes et déféré devant l'organe d'inspection", a lancé Wi'am Wahab. "Au ministre de la Justice, qui a promis de lutter contre la corruption, je dis : Voilà un exemple de corruption". 

À la une

Retour à la page "Dernières Infos"

Dernières infos

Les signatures du jour

Décryptage de Scarlett HADDAD

Entre la crise économique et financière et l’implantation des Palestiniens...

Les articles les plus

A WEEKLY EDITION CURATED AND
PERSONALIZED BY OUR EDITORIAL TEAM

SIGN UP TO OUR NEWSLETTER

More Info See Sample
x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

L'Orient-Le Jour vous offre 5 articles

Nous sommes un journal indépendant, nous chérissons notre liberté qui découle de notre autonomie financière comme de nos principes éthiques. Votre soutien, cher lecteur, est plus que nécessaire pour pérenniser nos initiatives.

Je poursuis la lecture

4

articles restants