Rechercher
Rechercher

À La Une - dans la presse

L'Arabie saoudite fabrique-t-elle des missiles balistiques ?

 Le modèle saoudien ressemble à un modèle utilisé par la Chine. 

Le prince héritier saoudien Mohammad ben Salmane lors d'une conférence à Riyad en octobre 2018. Photo d'archives AFP.

L'Arabie saoudite semble tester et probablement fabriquer des missiles balistiques dans une base militaire sur son sol, suggèrent des experts et des images satellites, cités par l'agence de presse Associated Press et le quotidien américain Washington Post. 

D’après les clichés de Planet Labs d'abord révélés par le Washington Post, l’usine présumée de fabrication de missiles se trouve à al-Watah, au sud-ouest de Riyad. 



Concernant l’éventualité que les Saoudiens voudraient construire des missiles de longue portée et chercheraient à se doter d’armes nucléaires, Jeffrey Lewis, expert en armement nucléaire à l’Institut d’études internationales de Middlebury, qui a découvert l’usine avec son équipe lors de l’analyse d’images satellite de la région, affirme : "Nous imaginons qu’ils ne le peuvent pas. Mais nous sous-estimons peut-être leur désir et leurs capacités". 

Le 15 mars 2018, le prince héritier saoudien Mohammad ben Salmane avait affirmé que si l'Iran se dote de l'arme nucléaire, l'Arabie saoudite fera "de même le plus rapidement possible". En mai 2018, Riyad, qui n'a jamais caché ses réserves vis-à-vis de l'accord passé en 2015 entre l'Iran et six puissances mondiales, avait applaudi à la décision de Donald Trump de se retirer de l'accord.

Deux autres experts qui ont examiné les images satellite du Washington Post, Michael Elleman de l’Institut international d’études stratégiques et Joseph S. Bermudez Jr. du Centre d’études stratégiques internationales, ont affirmé au quotidien américain que les photographies du site d’al-Watah semblent montrer une installation de production et d’essai de moteurs-fusées.

Interrogé par le Washington Post, un porte-parole de l’ambassade saoudienne à Washington a refusé de commenter la nature des installations de cette usine. Le Pentagone, le département d’État et la CIA ont également refusé de s’exprimer sur le sujet.

L’existence d’une base à al-Watah a été rendue publique à la mi-2013 après la publication, par le magasine spécialisé Jane’s Defence Weekly, d’images satellite de l’installation militaire, soupçonnée d’abriter des missiles balistiques achetés à la Chine.

Le Washington Post se demande comment les Saoudiens ont acquis l’expertise technologique nécessaire pour construire l’installation. Selon Jeffrey Lewis, le modèle saoudien ressemble à un modèle utilisé par la Chine, bien qu’il soit plus petit.  Interrogé vendredi par AP sur la base, le ministère chinois de la Défense a immédiatement refusé de commenter. "Je n'ai jamais entendu parler du fait que la Chine aide l'Arabie saoudite à construire une base de missiles", a déclaré le porte-parole du ministère chinois des Affaires étrangères, Hua Chunying.



L'Arabie saoudite semble tester et probablement fabriquer des missiles balistiques dans une base militaire sur son sol, suggèrent des experts et des images satellites, cités par l'agence de presse Associated Press et le quotidien américain Washington Post. D’après les clichés de Planet Labs d'abord révélés par le Washington Post, l’usine présumée de fabrication de...

commentaires (7)

FABRIQUER... YIA HASERTE KIF ? ILS N,ONT QUE DES SAVONS...

LIBRES EXPRESSIONS SANS CENSURE=ESSOR/PROGRES OLJ

12 h 09, le 27 janvier 2019

Tous les commentaires

Commentaires (7)

  • FABRIQUER... YIA HASERTE KIF ? ILS N,ONT QUE DES SAVONS...

    LIBRES EXPRESSIONS SANS CENSURE=ESSOR/PROGRES OLJ

    12 h 09, le 27 janvier 2019

  • Tous les pays doivent penser à sa sécurité ses intérêts c’est la règle du jeu !!

    Bery tus

    03 h 20, le 27 janvier 2019

  • Je doute de voir les avions de chasse israéliens et américains faire exploser tout ça alors qu'ils s'en donnent à coeur joie en Iran. Iran = pas bien Arabie Saoudite = très bien Moi qui pensait que les pétrodollars n'avaient pas d'odeur.. Ma crédulité a failli me perdre.

    Charles Robert

    19 h 18, le 26 janvier 2019

  • Faudrait savoir s'en servir, si toutefois on arrive à croire que ces missiles sont fabriqués par les bensaouds. Au fait au Yémen où en sommes nous ? Hahahahaha..

    FRIK-A-FRAK

    19 h 05, le 26 janvier 2019

  • IRAN ET ARABIE SE LAISSENT ENTRAINER DANS DES DEPENSES QUI PROFITENT A D,AUTRES ET QUI SERONT LEUR CATASTROPHE MUTUELLE. POURTANT LA REUNION ET LE DIALOGUE SONT NON PAYANT... ENCORE FAUT-IL DE LA VOLONTE ET DE L,INDEPENDANCE...

    LIBRES EXPRESSIONS SANS CENSURE=ESSOR/PROGRES OLJ

    16 h 21, le 26 janvier 2019

  • Ce qui compte c’est le Liban . Le reste... Cependant ,il ne faut pas se leurrer. L’Arabie ne va pas attendre sagement de se faire canarder dessus sans rien faire...donc quand il a action d’un côté , il y’a immédiatement réaction d’un autre côté .

    L’azuréen

    14 h 15, le 26 janvier 2019

  • Comme quoi il n'y aura jamais de paix tant que ce "beau monde" ne se réunit pas autour d'une table, inspiré par un esprit de réconciliation et de tolérance mutuelle. La haine engendre la haine, et l'amour inspire confiance et rapprochement. Ceux qui font le choix de la haine ont tord. Qu'il soit l’Iran ou l'Arabie, un seul objectif mérite efforts et sacrifice : la paix.

    Sarkis Serge Tateossian

    13 h 50, le 26 janvier 2019

Retour en haut