X

La Dernière

Pourquoi le corail sera la couleur de l’année…

This is America

« A noir, E blanc, I rouge, U vert, O bleu » : à la palette des voyelles d’Arthur Rimbaud, vient s’ajouter, selon Pantone, l’orange optimiste pour 2019.

27/12/2018

Il est vrai que les goûts et les couleurs ne se discutent pas, mais quand on veut être dans le vent, on en vient à sacrifier ses critères personnels et suivre les diktats du Pantone Color Institute qui, chaque année depuis presque 20 ans, désigne une couleur innovante susceptible d’influencer le monde du design et les entreprises socio-économiques. Après l’année ultraviolet qu’a été 2018, on passe aujourd’hui au Living Coral (corail vivant). Une tonalité qualifiée par Pantone de « sociable et sémillante, familière et pleine d’énergie », et même « message de vie ».

Dans un communiqué, la compagnie explique son choix : « C’est une réaction à l’assaut de la technologie numérique et aux réseaux sociaux follement incrustés dans notre vie quotidienne. Dans cet espace hostile où les connexions humaines ne sont qu’informatisées, le corail est gai, vibrant et pas du tout détonnant. » Le monde a besoin de cette convivialité.

Laurie Pressman, vice-présidente du département de consultation de Pantone, explique à son tour : « Cette couleur nous ramène aux coraux du monde naturel, et cette année, l’impact de l’environnement était primordial. C’est ce qui a influencé notre sélection d’un orange optimiste à reflet or car, de plus, les récifs de corail sont en voie de disparition. » Et de rappeler que traditionnellement, le corail des océans se présente dans une gamme allant du brun au bleu, en passant par le vert, le rouge foncé et les nuances de l’orange.


L’air du temps

À noter que Pantone, une compagnie à la base du nuancier universel de couleurs avec plus de 992 codes de couleurs, prévoit les tendances en matière de couleurs et conseille aussi les entreprises et les marques sur l’harmonisation des nuances. Depuis 2000, elle donne le ton qui prévaudra durant l’année à venir. Pour cela, elle analyse non seulement les engouements mondiaux dans les domaines de l’art, de la mode et du design, mais aussi l’interférence des nouvelles technologies (l’iPhone XR s’habille également en corail) et le climat des réseaux sociaux et de la politique. En définitive, selon Laurie Pressman, la couleur sélectionnée sera « un symbole de ce qui se passe à un moment déterminé ». L’année 2018 était placée sous le signe du dramatique ultraviolet, une combinaison de rouge et de bleu. Certains y ont vu un appel à surmonter les divisions politiques qui ont touché l’Amérique : le rouge étant la couleur du Parti démocrate, et le bleu celle du Parti républicain.

Sans aller aussi loin, les chercheurs œuvrant dans le champ chromatique ont trouvé que la couleur peut agir sur l’humeur. Dans ce contexte, Pantone espère que son corail de 2019 puisse apporter un peu de joie en ces temps tumultueux. Le nuancier a déjà mis au point plus de 32 000 mélanges de couleurs et continue à en développer. Pour déterminer quelle sera la couleur de l’année, cet institut a donc recours à tout un processus et à des critères spécifiques. L’aspect sentimental des teintes est un facteur important dans la prise de décision, tout comme leur popularité ou encore la possibilité de les décliner dans tous les secteurs d’activité. Illustrant l’air du temps spécifique à chaque période pour son lancement, en 2000, Pantone s’est mis sous le signe du bleu céruléen (bleu céleste), à l’aube d’un nouveau millénaire que l’on espérait propice au calme et à la recherche de la paix intérieure. Entre ce bleu serein et l’actuel corail-message, nous sommes passés en 2002 par le rouge patriotique après le drame du 11 septembre 2001 ; en 2006 par la couleur sable, qui était en rapport avec la crise économique ; en 2007 par le rouge chili (piment sud américain) pour souligner la diversité culturelle ; en 2010 par le turquoise, à l’honneur pour suggérer une sortie optimiste de la crise, et en 2012 par le mandarine tango pour recharger ses batteries.

La charte de Pantone se glisse annuellement et tout naturellement dans les garde-robes, le design, la technologie et la tête. Et que chacun annonce sa couleur !


Dans la même rubrique

Saviez-vous que le père Noël a deux résidences ?

L’heure est aux Christmas Cookies !

Thanksgiving an I, un brunch convivial « Blancs » et « Peaux-Rouges »

À la une

Retour à la page "La Dernière"

Vos Commentaires

Chère/cher internaute,
Afin que vos réactions soient validées sans problème par les modérateurs de L'Orient-Le Jour, nous vous prions de jeter un coup d'oeil à notre charte de modération en cliquant ici.

Nous vous rappelons que les commentaires doivent être des réactions à l'article concerné et que l'espace "réactions" de L'Orient-Le Jour, afin d'éviter tout dérapage, n'est pas un forum de discussion entre internautes.

Merci.

 

Le point

Magnifique le rouge corail mais j'espère que cette couleur de l'année 2019 ne va briller de tous ses feux dans les cieux des bourses mondiales !

Dernières infos

Les signatures du jour

Décryptage de Scarlett HADDAD

Pas de guerre israélienne contre le Liban, mais les options régionales restent ouvertes, selon Nasrallah

Les + de l'OLJ

1/1

Les articles les plus

x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.