Rechercher
Rechercher

Moyen Orient et Monde

Le Sénat US accuse MBS d’être « responsable du meurtre » de Khashoggi

Le député républicain Bob Corker, quelques minutes avant l’adoption, sans aucune opposition, par le Sénat d’une résolution tenant Mohammad ben Salmane pour « responsable du meurtre » de Jamal Khashoggi. Joshua Roberts/Reuters

Le Sénat américain a adopté hier, sans aucune opposition, une résolution tenant le prince héritier saoudien Mohammad ben Salmane pour « responsable du meurtre » du journaliste Jamal Khashoggi, le 2 octobre dernier au consulat saoudien à Istanbul. Cette résolution, adoptée par un vote oral, contredit nettement le président américain Donald Trump, en stipulant que le Congrès « estime que le prince héritier Mohammad ben Salmane est responsable du meurtre » du Saoudien. Très forte symboliquement car soutenue par des sénateurs républicains comme démocrates, l’avenir de cette mesure reste néanmoins incertain. Aucune date n’a encore été fixée pour un vote à la Chambre des représentants et il faudrait ensuite que Donald Trump la signe pour qu’elle puisse entrer en vigueur.

Les sénateurs ont asséné un autre dur camouflet au président Trump en approuvant une résolution qui interdit tout soutien militaire à l’Arabie saoudite dans la guerre au Yémen. Cette résolution ne pourra pas être débattue à la Chambre des représentants avant janvier et sera de toute façon bloquée par un veto de Donald Trump, qui entretient de bonnes relations avec l’allié stratégique saoudien.


Le Sénat américain a adopté hier, sans aucune opposition, une résolution tenant le prince héritier saoudien Mohammad ben Salmane pour « responsable du meurtre » du journaliste Jamal Khashoggi, le 2 octobre dernier au consulat saoudien à Istanbul. Cette résolution, adoptée par un vote oral, contredit nettement le président américain Donald Trump, en stipulant que le...

commentaires (0)

Commentaires (0)