X

Économie

Chine-USA : le négociateur américain n’entend pas prolonger la trêve de 90 jours

Commerce
OLJ
10/12/2018

Le négociateur en chef américain chargé de mener des tractations avec la Chine a laissé entendre hier qu’il n’entendait pas prolonger la trêve de 90 jours dans la guerre commerciale décrétée la semaine dernière entre Donald Trump et le président chinois Xi Jinping. « En ce qui me concerne, il s’agit d’une date limite », a déclaré Robert Lighthizer, le représentant américain au Commerce (USTR), sur CBS. « Quand je discute avec le président des États-Unis, il ne parle pas d’aller au-delà de mars. Il parle d’obtenir un accord, s’il y a accord, dans les 90 prochains jours », a-t-il insisté.

Depuis son entrée à la Maison-Blanche, Donald Trump s’est lancé dans une offensive contre les pratiques commerciales de Pékin, qu’il juge « déloyales », comme par exemple le transfert forcé de technologies imposé aux entreprises étrangères en Chine ou encore le non-respect de la protection de la propriété intellectuelle.

À l’issue d’un dîner à Buenos Aires la semaine dernière, en marge du sommet du G20, les dirigeants américain et chinois avaient annoncé être parvenus à un consensus, après des mois de guerre commerciale ouverte se traduisant par l’imposition de taxes douanières supplémentaires réciproques sur des centaines de milliards de dollars de marchandises.

Les Américains ont donné jusqu’au 1er mars à la Chine pour arriver à des résultats concrets. Ils ont également suspendu l’imposition de tarifs douaniers de 25 % – au lieu de 10 % actuellement – sur 200 milliards de dollars de produits chinois importés. En échange de la trêve accordée par le président américain, les Chinois ont notamment accepté d’acheter davantage de produits américains et de réduire le déficit commercial énorme (autour de 335 milliards de dollars) qui hérisse tant l’occupant de la Maison-Blanche.

C’est Robert Lighthizer, rompu aux négociations difficiles et surtout un faucon en matière de relations commerciales avec la Chine, qui a été chargé de mener les négociations. Ses déclarations hier semblent mettre un terme aux vagues déclarations de Donald Trump sur l’idée d’une prolongation de la trêve.

« Les négociations avec la Chine ont déjà commencé. À moins d’être étendues, elles s’arrêteront 90 jours après la date (le 1er décembre, NDLR) de notre merveilleux et très chaleureux dîner avec le président Xi en Argentine », avait écrit le président américain dans un tweet mardi. Robert Lighthizer a par ailleurs estimé hier que l’arrestation de la directrice financière du groupe chinois Huawei ne devrait pas trop affecter les négociations commerciales en cours malgré les vives protestations émises par Pékin qui exige sa libération. « De mon point de vue, cela ne devrait pas avoir véritablement d’impact, a-t-il dit. C’est une affaire criminelle qui est totalement séparée de mon travail ou de celui des personnes travaillant sur la politique commerciale. »

Source : AFP

À la une

Retour à la page "Économie"

Vos Commentaires

Chère/cher internaute,
Afin que vos réactions soient validées sans problème par les modérateurs de L'Orient-Le Jour, nous vous prions de jeter un coup d'oeil à notre charte de modération en cliquant ici.

Nous vous rappelons que les commentaires doivent être des réactions à l'article concerné et que l'espace "réactions" de L'Orient-Le Jour, afin d'éviter tout dérapage, n'est pas un forum de discussion entre internautes.

Merci.

 

Dernières infos

Les signatures du jour

Les + de l'OLJ

1/1

Les articles les plus

A WEEKLY EDITION CURATED AND
PERSONALIZED BY OUR EDITORIAL TEAM

SIGN UP TO OUR NEWSLETTER IN ENGLISH

More Info See Sample
x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

L'Orient-Le Jour vous offre 5 articles

Nous sommes un journal indépendant, nous chérissons notre liberté qui découle de notre autonomie financière comme de nos principes éthiques. Votre soutien, cher lecteur, est plus que nécessaire pour pérenniser nos initiatives.

Je poursuis la lecture

4

articles restants