X

Dernières Infos

Le Liban-Sud est la région la plus sûre du pays, affirme le commandant de la Finul

OLJ
29/11/2018

Le commandant en chef de la Force intérimaire de l'ONU au Liban, le général Stefano Del Col, a affirmé jeudi que le sud du Liban était "la région la plus calme et la plus sûre du pays", soulignant "la coopération exemplaire" qui y prévaut entre la Finul et les forces armées libanaises. 

Lors d'une rencontre avec le président de la municipalité de Tyr, Hassan Dbouq, le général Del Col a affirmé que "grâce a la coopération exemplaire entre la Finul et l'armée libanaise, la région du Liban-Sud est la plus calme et la plus sûre du pays". Il a espéré que "cette situation perdurera grâce aux efforts de tous". 

La Finul, qui compte actuellement 11 400 soldats, avait été établie en 1978 par le Conseil de sécurité de l'ONU pour confirmer le retrait des troupes israéliennes du sud du Liban. Après la guerre de l’été 2006, opposant Israël au Hezbollah, elle a été chargée par le Conseil de contrôler la cessation des hostilités. Le 30 août dernier, le Conseil de sécurité de l'ONU avait renouvelé son mandat pour une année supplémentaire, sans en changer les prérogatives, malgré les demandes insistantes des Etats-Unis et d'Israël qui souhaitaient que les soldats de l'ONU puissent mener des perquisitions afin de découvrir les caches d’armes du Hezbollah et les démanteler.

À la une

Retour à la page "Dernières Infos"

Dernières infos

Les signatures du jour

Les articles les plus

A WEEKLY EDITION CURATED AND
PERSONALIZED BY OUR EDITORIAL TEAM

SIGN UP TO OUR NEWSLETTER IN ENGLISH

More Info See Sample
x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

L'Orient-Le Jour vous offre 5 articles

Nous sommes un journal indépendant, nous chérissons notre liberté qui découle de notre autonomie financière comme de nos principes éthiques. Votre soutien, cher lecteur, est plus que nécessaire pour pérenniser nos initiatives.

Je poursuis la lecture

4

articles restants