X

Liban

Khalil Daoud, « Pionnier 2018 » du Pacte mondial de l’ONU pour l’égalité des sexes et l’inclusion économique

Distinction

Le PDG de LibanPost expose à « L’Orient-Le Jour » les trois activités réalisées au sein de son entreprise qui lui ont valu cette nomination.

26/09/2018

Le Sommet des dirigeants sur le Pacte mondial des Nations unies 2018, dont les travaux ont été ouverts lundi, a nommé dix nouveaux pionniers des Objectifs de développement durable (ODD). Ce sont des chefs d’entreprise du monde entier qui défendent ces objectifs et œuvrent à faire avancer le Programme de développement durable à l’horizon 2030.

Khalil Daoud, PDG et directeur général de LibanPost, est le seul Libanais à avoir été sélectionné « Pionnier 2018 » pour avoir appliqué l’égalité des sexes et l’inclusion économique au sein de son entreprise au Liban.

Cette année, les dix pionniers ont été choisis parmi plus de 150 candidatures provenant de plus de cinquante pays. Les critères de sélection ont inclus l’engagement des individus à intégrer les dix principes du Pacte mondial des Nations unies dans les stratégies fondamentales de leurs entreprises, ainsi que les efforts fournis pour faire avancer les ODD et leur engagement avec le Pacte mondial des Nations unies et ses réseaux locaux. « Une action plus forte et plus audacieuse de la part du monde des affaires est essentielle pour accélérer le rythme et amener le monde à réaliser les ODD d’ici à 2030 », a déclaré Lise Kingo, PDG et directrice générale du Pacte mondial des Nations unies de développement durable et ses réseaux. « Le sommet des leaders offre une excellente opportunité aux PDG du monde des affaires pour dialoguer avec les responsables des agences gouvernementales et onusiennes et faire le lien avec nos dix principes pour une entreprise responsable. En présentant les actions pionnières et les progrès de ces chefs d’entreprise influents, nous visons à pousser les autres à aligner leurs stratégies d’entreprise sur les objectifs mondiaux », a-t-elle ajouté.


Sommet du Pacte mondial

Ayant pour objectif « le financement du Programme de développement durable à l’horizon 2030 », ce sommet s’est tenu sous la houlette de Lise Kingo, en présence notamment de la secrétaire générale adjointe des Nations unies, Amina J. Mohammed, du Premier ministre norvégien, Erna Solberg, de la présidente du Haut-Commissariat des Nations unies aux droits de l’homme, Michelle Bachelet, ainsi que de 300 chefs d’entreprise et des représentants de la société civile.

Nadim Kassar, PDG de la BLC Bank, seul leader du secteur bancaire de la région MENA à prendre part au sommet, a présenté les modèles d’affaires financières avec les PME que son entreprise a mis en place pour promouvoir l’égalité des chances, autonomiser les femmes sur le plan économique et éliminer la discrimination. Marwan Hayek, PDG et directeur exécutif de Mobile Interim Company 1 SAL (alfa), était également invité à ce sommet.


« Améliorer les procédures »

« Nous avons pris le rôle d’intermédiaire entre les citoyens et le gouvernement. Nous avons ainsi établi des partenariats avec une quinzaine de ministères, en vertu desquels (les usagers) peuvent effectuer leurs formalités dans les bureaux de

LibanPost. Cela a permis d’améliorer la qualité du service, de combattre la corruption lorsqu’elle existait et de rendre les procédures internes de ces institutions publiques plus efficaces. C’est une chose extraordinaire pour LibanPost, pour l’État libanais et pour (le public). Tout le monde est gagnant ! » souligne Khalil Daoud interrogé par L’Orient-Le Jour sur les trois activités pionnières de son entreprise.L’inclusion des femmes constitue la deuxième activité pionnière de l’entreprise. « Nous estimons que les femmes ont le même droit au travail que les hommes et sont aussi compétentes qu’eux, souligne M. Daoud. Notre entreprise est une institution qui croit fermement à l’importance du rôle de la femme dans la société libanaise. D’ailleurs, elle compte une femme parmi les membres de son conseil d’administration et des directrices membres du comité exécutif de la poste. Au niveau de l’emploi, nous avons toujours privilégié la compétence. Aussi, un poste donné est accordé à la personne la plus compétente, homme ou femme. »

Et M. Daoud d’insister :

« LibanPost a toujours voulu renforcer le rôle de la femme à tous les niveaux. Nous avons, à titre d’exemple, introduit une série de timbres pour honorer six Libanaises extraordinaires, au nombre desquelles la première femme à intégrer l’hémicycle, la première à s’inscrire à l’Université américaine, la première femme pilote, etc. C’est un rôle que LibanPost essaie de jouer pour renforcer celui de la femme. »


Rôle de catalyseur

La troisième activité pionnière est tout aussi importante et concerne « les réfugiés syriens ». « Nous avons signé un accord avec les instances locales pour enregistrer les Syriens au Liban, note M. Daoud. Aussi, les Syriens peuvent venir s’enregistrer dans nos bureaux. Nous avons recours à cet effet à une technologie biométrique. Par ailleurs, nous avons signé un accord avec une société anglaise pour appliquer la même procédure avec la FAO (Organisation des Nations unies pour l’alimentation et l’agriculture). Aussi, les empreintes oculaires des Syriens bénéficiant de ce programme seront prises, ce qui pourra accélérer la distribution des aides alimentaires qui leur sont accordées. Ce sont donc des projets qui nous sont chers et qui ont un important impact sur les plans social et économique. Je pense que nous sommes en train de jouer un rôle de catalyseur d’efforts sur le marché local dont nous sommes très fiers. »

À la une

Retour à la page "Liban"

Vos Commentaires

Chère/cher internaute,
Afin que vos réactions soient validées sans problème par les modérateurs de L'Orient-Le Jour, nous vous prions de jeter un coup d'oeil à notre charte de modération en cliquant ici.

Nous vous rappelons que les commentaires doivent être des réactions à l'article concerné et que l'espace "réactions" de L'Orient-Le Jour, afin d'éviter tout dérapage, n'est pas un forum de discussion entre internautes.

Merci.

 

NAUFAL SORAYA

Bravo, c'est formidable!!!!

Dernières infos

Les signatures du jour

L’édito de Ziyad MAKHOUL

Nous, sales Arabes...

Décryptage de Scarlett HADDAD

Le Hezbollah entame « la quatrième phase » de son parcours

Les + de l'OLJ

1/1

Les articles les plus

x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

6

articles restants

Pour déchiffrer un Orient compliqué