X

À La Une

Un canton suisse vote à une écrasante majorité pour l'"interdiction de la burqa"

Islam

Tous les électeurs de la Confédération helvétique seront amenés à se prononcer sur cette question, probablement l'an prochain, au niveau national.

OLJ/AFP
23/09/2018

Les deux tiers environ des habitants du canton suisse de Saint-Gall ont voté dimanche en faveur d'une "interdiction de la burqa" dans l'espace public de leur région, une règlementation déjà en vigueur depuis juillet 2016 dans le Tessin voisin. Tous les électeurs de la Confédération helvétique seront amenés à se prononcer sur cette question, probablement l'an prochain, au niveau national.

Dans le canton de Saint-Gall (nord-est), près de 67% des électeurs, selon des résultats officiels, ont donné leur aval au texte sur la burqa déjà adopté par le parlement régional avec le soutien de la droite populiste et du centre, mais dont les Verts et la Jeunesse socialiste avaient bloqué l'application en prenant l'initiative de ce référendum. Le taux de participation était de 36%. Désormais, "toute personne qui se rend non reconnaissable en dissimulant son visage dans l'espace public et met ainsi en danger la sécurité publique ou la paix sociale et religieuse sera punie d'une amende". Le Conseil central islamique suisse a qualifié dimanche cette mesure d'"islamophobe".

Trois autres cantons -- Zurich, Soleure et Glaris -- ont refusé ces dernières années d'adopter une telle interdiction. Au Tessin, ce sont surtout les supporters de football qui ont fait les frais de l'interdiction de se dissimuler le visage, les femmes en burqa sanctionnées se comptant sur les doigts d'une main, selon des chiffres officiels cités par l'agence ATS.

Il n'existe pas de loi qui règle la question sur l'ensemble du territoire suisse, le gouvernement considérant qu'elle est du ressort des cantons. Les Suisses se prononceront pourtant sur le sujet à l'occasion d'un référendum national, vraisemblablement en 2019, car un groupe de citoyens a réussi à collecter dans le délai imparti les 100.000 signatures nécessaires à l'organisation d'un vote populaire.


Pour mémoire

Vers un référendum sur l'interdiction de la burqa en Suisse

Voile intégral : état des lieux en Europe





À la une

Retour à la Une

Vos Commentaires

Chère/cher internaute,
Afin que vos réactions soient validées sans problème par les modérateurs de L'Orient-Le Jour, nous vous prions de jeter un coup d'oeil à notre charte de modération en cliquant ici.

Nous vous rappelons que les commentaires doivent être des réactions à l'article concerné et que l'espace "réactions" de L'Orient-Le Jour, afin d'éviter tout dérapage, n'est pas un forum de discussion entre internautes.

Merci.

 

Le pont

Juste une nuance: il faut une 2ème condition cumulative pour amender celles et ceux qui cachent le visage, à savoir; mettre en danger la sécurité publique....donc si une femme porte le burqua pour aller acheter son pain je ne pense pas qu'elle sera amendable. Un vrai casse-tête pour les forces de l'ordre. Pareil pour un homme qui porte un casque en conduisant sa moto, il n'est pas amendable. En réalité ce genre de votations en Suisse est emblématique, pour la sauvegarde de la tradition du libre arbitre, bien ancré dans les mentalités. Ici le but principal est la libération de la femme, car l'opinion publique suisse, tend à croire qu'elles portent la burqa, dégradante de l'image de la femme, sous l'influence ou la menace des hommes.

L'EXPRESSION DE LA LIBRE ANALYSE

AINSI DEVRAIT L,ETRE DANS TOUT L,OCCIDENT. CEUX QUI VEULENT SE CACHER N,ONT QU,A NE PAS ALLER VIVRE PARMI LES HUMAINS !

Le Faucon Pèlerin

Laissons l'Orient à l'Orient et l'Occident à l'Occident. Sans aucun parti pris ni pour l'un ni pour l'autre. Est-il normal, logique, humain de se comporter dans l'un des pays les plus évolués du la planète Terre qu'est la Suisse, comme l'on se comportait il y a 15 siècles dans la Péninsule arabique ? Il y a 15 siècles, on allait du Maroc en Arabie à dos de chameau, aujourd'hui en Airbus.

Dernières infos

Les + de l'OLJ

1/1

Les articles les plus

x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

6

articles restants

Pour déchiffrer un Orient compliqué