Dernières Infos

Ouverture des bureaux de vote pour la présidentielle aux Maldives

AFP
23/09/2018

Les électeurs ont commencé à voter dimanche lors de la présidentielle aux Maldives, quelques heures à peine après une descente de police dans le quartier général de l'opposition, ont annoncé des responsables.
Des centaines d'hommes et de femmes patientaient devant les bureaux de vote qui ont ouvert à 08H00 (03H00 GMT) à Male, la capitale, où l'homme fort Abdulla Yameen et son challenger Ibrahim Mohamed Solih doivent mettre leur bulletin dans l'urne.
Si les Maldives évoquent lunes de miel et plages paradisiaques dans l'imaginaire du grand public, la situation politique de cette micro-nation de l'océan Indien n'est guère riante.
Le chef de l'État mène une répression féroce de toute dissidence et semble avoir le champ libre pour obtenir un second mandat de cinq ans dans l'archipel d'un millier d'îles coralliennes où vivent plus de 340.000 habitants.
Protestations et pressions de la communauté internationale n'y ont rien fait. Les principales figures de l'opposition sont soit derrière les barreaux, soit forcées à l'exil comme l'ex-président Mohamed Nasheed. La société civile est muselée.

Figure de proue de la contestation, M. Nasheed - qui avait été battu par M. Yameen en 2013 dans des circonstances controversées - a dû renoncer à la présidentielle en raison d'une condamnation judiciaire considérée par l'ONU comme politiquement motivée.
En son absence, la coalition de l'opposition s'est ralliée derrière M. Solih, un homme de 54 ans peu connu des électeurs. Or celui-ci s'est vu ignoré par les médias locaux, trop craintifs de s'attirer l'ire du pouvoir.
La veille du vote, la police a mené un raid dans le quartier général de campagne du Parti démocratique maldivien (PDM) à Male et a fouillé les locaux, selon un communiqué de cette formation. 
La police a déclaré avoir agi pour prévenir "des activités illégales".

À la une

Retour à la page "Dernières Infos"

Dernières infos

Les signatures du jour

L’édito de Ziyad MAKHOUL

Nous, sales Arabes...

Décryptage de Scarlett HADDAD

Le Hezbollah entame « la quatrième phase » de son parcours

Les articles les plus

x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

6

articles restants

Pour déchiffrer un Orient compliqué