Rechercher
Rechercher

Liban - Crime

Un homme poignardé à mort à Minié pour « apostasie »

Un homme a été poignardé à mort hier dans le village de Bourj el-Yahoudiyé, à Minié, après avoir été accusé d’« apostasie » par un cheikh de la région. Dans les faits, une altercation verbale avait éclaté entre la victime, Mohammad Dhaibi, né en 1974, et un cheikh nommé Khalil Dhaibi alors que les deux hommes se trouvaient dans un supermarché de la région. Le cheikh en a conclu que Mohammad Dhaibi avait fait preuve d’hérésie et il lui a, de ce fait, tendu une embuscade un peu plus tard, en compagnie de ses deux frères. Mohammad Dhaibi aurait reçu onze coups de couteau et sa dépouille mortelle aurait été défigurée, certaines sources allant même jusqu’à parler de retrait du cœur de la victime. Les tueurs se sont ensuite rendus aux renseignements de l’armée.

Réagissant à ce drame, la députée Paula Yacoubian a qualifié d’« ignorants », d’« inhumains », de « sans cœur » et d’« amoraux » ceux qui ont commis ce crime, qui est « à l’image d’un pays démembré, trucidé sur le plan intellectuel, idéologique et environnemental », a-t-elle ajouté.

Les condoléances d’Ahmad Hariri

En fin de journée, le secrétaire général du courant du Futur, Ahmad Hariri, est entré en contact avec la famille de la victime pour lui présenter ses condoléances. Dans une déclaration à la presse, M. Hariri a rendu hommage à « la sagesse » de la famille qui a « surmonté son épreuve afin de préserver le calme et couper court à toute discorde ». Soulignant que le courant du Futur stigmatise ce meurtre, Ahmad Hariri a lancé un appel au calme, affirmant que le comportement des meurtriers « est contraire aux valeurs de la région qui est le creuset d’un islam modéré et tolérant ».


Un homme a été poignardé à mort hier dans le village de Bourj el-Yahoudiyé, à Minié, après avoir été accusé d’« apostasie » par un cheikh de la région. Dans les faits, une altercation verbale avait éclaté entre la victime, Mohammad Dhaibi, né en 1974, et un cheikh nommé Khalil Dhaibi alors que les deux hommes se trouvaient dans un supermarché de la région. Le...
commentaires (4)

Cette barbarie se passé dans que pays ? Au Liban ? Jusqu'à quand le nom de Dieu va servir d'alibi à l'ignorance, à la haine et au crime barbare ? (Refuge aux criminels) Dieu mérite respect, et ce respect ne peut jamais engendrer haine et ignorance.

Sarkis Serge Tateossian

22 h 03, le 28 août 2018

Tous les commentaires

Commentaires (4)

  • Cette barbarie se passé dans que pays ? Au Liban ? Jusqu'à quand le nom de Dieu va servir d'alibi à l'ignorance, à la haine et au crime barbare ? (Refuge aux criminels) Dieu mérite respect, et ce respect ne peut jamais engendrer haine et ignorance.

    Sarkis Serge Tateossian

    22 h 03, le 28 août 2018

  • l'islam religion d'amour et de paix !!!!!!

    Talaat Dominique

    20 h 15, le 28 août 2018

  • QUELLE BARBARIE ! ILS NE SONT CERTES PAS DES HUMAINS CES ASSASSINS... IL N,Y A QU,UN VERDICT ! LA PEINE CAPITALE.

    LA LIBRE EXPRESSION

    11 h 00, le 28 août 2018

  • Ahmad Hariri a lancé un appel au calme, affirmant que le comportement des meurtriers « est contraire aux valeurs de la région qui est le creuset d’un islam modéré et tolérant ». La preuve est dans les faits et non en pérorant des inepties!

    Pierre Hadjigeorgiou

    09 h 09, le 28 août 2018

Retour en haut